POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Troisième édition de Lëtz Go Gold

Des foulées pour la lutte contre le cancer des enfants



L’édition 2019 du Lëtz Go Gold a permis de réunir 270.000 euros pour des projets de recherche. (Photo: Fondatioun Kriibskrank Kanner)

L’édition 2019 du Lëtz Go Gold a permis de réunir 270.000 euros pour des projets de recherche. (Photo: Fondatioun Kriibskrank Kanner)

La troisième édition de Lëtz Go Gold se déroulera le 26 septembre, mais en format connecté. Son objectif reste de financer la recherche sur les cancers qui touchent les enfants. Et, malgré le contexte difficile, la Fondatioun Kriibskrank Kanner espère voir les compteurs s’affoler.

Quelles que soient les difficultés, la lutte contre le cancer des enfants ne peut pas être mise entre parenthèses. La pandémie liée au Covid-19 n’empêchera donc pas la tenue de la troisième édition de Lëtz Go Gold le 26 septembre, la course destinée à récolter des fonds pour la recherche.

Mais les choses se passeront évidemment différemment des deux premières éditions. Sur le coup de 10 heures, le dernier samedi de septembre, des centaines de runners s’élanceront sur les routes et les chemins, mais depuis leur domicile, et pas sur le site de Kockelscheuer comme lors des deux premières éditions.

«Certaines équipes d’entreprises ont toutefois décidé de se donner rendez-vous sur un parcours pour faire la course ensemble, dans le respect des mesures de prudence», explique Anne Goeres, directrice de la Fondatioun Kriibskrank Kanner. Les autres enverront au minimum une photo pour remplir la mosaïque sur Facebook ou pourront devenir «super reporter» et participer au reportage vidéo de la course.

3 millions pour la recherche en Europe

«Nous n’avons même pas imaginé que l’événement puisse ne pas avoir lieu», insiste Anne Goeres. D’autant moins cette année, alors que la Foundatioun, en collaboration avec ses partenaires français – Imagine for Margo – et belge – KickCancer – ont lancé un appel à projets européens et sélectionné six projets qui concernent des recherches sur des cancers particulièrement agressifs.

«Nous leur avons promis un montant total de 3 millions d’euros qui devront être récoltés lors de l’événement organisé simultanément dans les trois pays», explique la directrice, qui pousse donc les résidents et les frontaliers à se mobiliser en fonction de l’événement.

D’autant que l’objectif est simple: il suffit de marcher ou courir une distance de 5 ou 10km. Mais la condition pour pouvoir participer est d’avoir récolté individuellement pour au moins 200 euros de dons (100 euros pour les mineurs et les étudiants de moins de 25 ans).

Une année délicate à gérer

Au cours des deux premières éditions , les 1.300 participants enregistrés ont déjà permis d’engranger un montant total de 555.000 euros. Pour cette année, le compteur affiche près de 45.000 euros actuellement. Il s’agit donc de le faire exploser.

«La période n’est évidemment pas facile, on sent que les entreprises sont un peu frileuses à s’inscrire actuellement, mais on ne doute pas que l’élan de solidarité finira par l’emporter», poursuit Anne Goeres.

Course solidaire Lëtz Go Gold. (Photo: Bruno de Séré)

Course solidaire Lëtz Go Gold. (Photo: Bruno de Séré)

Les sponsors, eux, sont déjà bien présents pour le rendez-vous. Partenaires de la première heure, Foyer, Elvinger Hoss Prussen, McDonald’s et Fidelity International ont été rejoints par Amazon et Aztec Group. «Ces sponsors permettent de financer la logistique de l’opération et ainsi de pouvoir verser 100% des dons à la recherche», explique encore la responsable. Et, cette année, si les besoins logistiques s’avèrent moins importants étant donné le caractère connecté de la course, l’excédent sera versé à la recherche.

Si vous envisagez de former une équipe ou de participer individuellement, les inscriptions sont ouvertes sur le site internet de Lëtz Go Gold.