POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Fonds de compensation

Le fonds lié aux pensions a rapporté gros en 2019



La réserve destinée aux pensions a fortement gonflé au cours de l’année 2019. (Photo: Shutterstock)

La réserve destinée aux pensions a fortement gonflé au cours de l’année 2019. (Photo: Shutterstock)

Le Fonds de compensation commun au régime des pensions a obtenu des rendements exceptionnels de ses investissements. La performance annuelle dépasse les 14%.

Au cours de l’année 2019, le Fonds de compensation commun au régime des pensions (FDC) a réalisé une performance de 14,24% avec un revenu net de la fortune de 2,62 milliards d’euros.

Dans son rapport annuel qui vient d’être publié , le FDC note qu’il s’agit du meilleur résultat enregistré depuis sa création en 2004 et le lancement de la Sicav en 2007. À l’exception des actifs investis sur le marché monétaire, toutes les classes d’actifs ont contribué positivement à cette performance jugée «exceptionnelle».

Le rapport pointe qu’au 31 décembre 2019 la réserve du régime général d’assurance pension, qui tient compte du résultat de la Caisse nationale d’assurance-pension (CNAP) et du FDC, monte à 22,18 milliards d’euros, soit 4,81 fois le montant des pensions annuelles. Il s’agit aussi d’une augmentation de 3,2 milliards.

Un effort de responsabilité

Souvent mis en cause par des ONG pour sa politique d’investissement, Le FDC insiste sur ses efforts en vue de devenir un investisseur responsable. Huit compartiments du fonds ont obtenu le label ESG de Luxflag au cours de l’année 2019 et un autre a obtenu le label «environnement».

À partir de cette année, le FDC publiera aussi un rapport extra-financier sur l’exposition du portefeuille du FDC aux secteurs liés au changement climatique.

À fin 2019, après deux mises à jour en cours d’année, la liste d’exclusion du fonds comprenait 129 sociétés exclue de son univers d’investissement.