ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

#Hubradar

Elon Musk prêt à mettre des nanosatellites en orbite



239142.jpg

L’objectif d’Elon Musk est de placer 12.000 satellites en orbite basse au-dessus de la Terre pour apporter de la connectivité à toutes les régions de la planète. (Illustration: Shutterstock)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

Direct-to-consumer, personnalisation, abonnement: L’Oréal teste les nouveaux codes retail avec sa gamme Color & Co

À l’occasion du lancement de son nouveau produit de coloration des cheveux Color & Co, le géant français des cosmétiques mise sur un modèle de vente directe. La distribution direct-to-consumer connaît un vif succès actuellement.

Souvent pratiqué par des start-up agiles de type DNVB (Digitally Native Vertical Brands), le financement de ces dernières (hors food-tech) a dépassé le milliard de dollars en 2018, selon CB Insights. Color & Co propose aussi des formules personnalisées pour chaque consommateur, après une consultation vidéo avec un expert. Une offre d’abonnement à la gamme est également disponible.

Cisco passe son IA conversationnelle en open source

Après avoir été rachetée 125 millions de dollars par Cisco, Mindmeld, une plate-forme d’intelligence artificielle conversationnelle, vient d’être mise à disposition en open source afin de permettre aux développeurs de progresser dans le domaine de l’IA.

Outil dédié à apporter l’usage de la voice dans le cadre professionnel, Mindmeld a pour ambition de devenir l’équivalent d’un Alexa pour les entreprises. La passer en open source est un moyen de séduire et d’engager les développeurs, ainsi que d’en améliorer les performances.

La plate-forme sera disponible gratuitement sur le portail Devnet, avec un guide pas-à-pas pour aider les développeurs à s’emparer de l’outil.

Internet depuis l’espace: Elon Musk dévoile en images les satellites Starlink

Elon Musk, le président de SpaceX, a révélé les 60 nanosatellites prêts à être lancés pour fournir une couverture internet globale depuis l’espace.

Dans un tweet posté samedi, le célèbre entrepreneur a publié deux images – l’une présentant les satellites chargés dans la fusée Falcon 9, et l’autre montrant une Tesla en perspective de ces derniers, afin d’en donner l’échelle. L’ensemble fait partie du projet Starlink de SpaceX, dont le but est de placer 12.000 satellites en orbite basse au-dessus de la Terre pour apporter de la connectivité à toutes les régions de la planète.

La FCC, régulateur américain des télécoms, a accepté l’envoi dans l’espace de deux groupes de satellites Starlink. Le lancement d’un premier lot de 60 satellites, dits de démonstration, est prévu pour le 15 mai à Cap Canaveral en Floride. SpaceX n’est pas la seule entreprise à s’intéresser au sujet: Oneweb, Télésat, LeoSat et même Amazon travaillent sur ce type de projet.

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR  proposée par le  HUB Institute .