POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Fortes chaleurs

L’eau potable dans la capitale en cinq graphiques



Le ministère de l’Environnement constate que la consommation d’eau potable est «très élevée», dès que les températures dépassent 30 degrés. (Photo: Shutterstock)

Le ministère de l’Environnement constate que la consommation d’eau potable est «très élevée», dès que les températures dépassent 30 degrés. (Photo: Shutterstock)

Étant donné le faible niveau des cours d’eau et la hausse de la consommation d’eau potable du fait des fortes chaleurs, le ministère de l’Environnement a appelé chacun à modérer son utilisation d’eau. Le point sur l’approvisionnement et l’usage d’eau potable à Luxembourg-ville en graphiques.

Le ministère de l’Environnement prévenait dans un communiqué du 22 juillet: «L’ensemble des débits de nos cours d’eau se situe bien en dessous de la moyenne des valeurs minimales des 10 dernières années.»

Une situation qui met en péril la faune et la flore, du fait de la hausse de la concentration des charges polluantes dans l’eau.

Dans le même temps, le ministère constate que la consommation d’eau potable est «très élevée», dès lors que les températures dépassent 30 degrés.

Les autorités appellent dès lors à en limiter la consommation aux «besoins absolus» et à éviter les activités comme le remplissage ou le renouvellement d’eau des piscines privées, le lavage de véhicules, l’utilisation de nettoyeurs haute pression, l’irrigation de pelouses ou encore la réfrigération de boissons sous l’eau.

Mais quelle quantité d’eau potable consomment les habitants de la capitale? Comment la ville est-elle approvisionnée? Combien coûte l’eau potable?

Réponses en graphiques.

La consommation d’eau par habitant a baissé depuis 10 ans dans la capitale, en particulier en raison de l’amélioration des technologies permettant de réduire la consommation domestique et de l’amélioration progressive du comportement des consommateurs.

Elle reste cependant élevée: 184 litres d’eau sont consommés par jour et par personne, la moyenne européenne se situant à 144 litres selon l’Agence européenne pour l’environnement.

2/ La provenance de l’eau de la capitale

Sept réservoirs alimentent la ville. (Photo: Ville de Luxembourg)

Sept réservoirs alimentent la ville. (Photo: Ville de Luxembourg)

Dans le pays, il existe trois lacs d’une superficie de 525 hectares et des cours d’eau qui s’étendent sur près de 1.200 kilomètres.  Selon le Statec , près de 5.000km d’aqueducs publics sont reliés à 180.000 collecteurs d’eau privés et industriels.

3/ Le réseau d’eau de Luxembourg-ville en chiffres

Deux stations de traitement sont affectées à la capitale. (Photo: Ville de Luxembourg)

Deux stations de traitement sont affectées à la capitale. (Photo: Ville de Luxembourg)

Le Service des eaux de la Ville de Luxembourg effectue par ailleurs plus de 2.000 contrôles de l’eau potable par an.  Des fontaines publiques  sont également à disposition.

Au vu de l’utilisation domestique de l’eau potable, la Ville de Luxembourg recommande de privilégier la douche au bain, de munir les toilettes de chasse d’eau économique, de laver ses légumes au-dessus d’une bassine pour pouvoir réutiliser l’eau pour l’arrosage des plantes par exemple, ou encore de laver sa voiture en station.

5/ Le tarif de l’eau

L’eau du robinet est 120 fois moins chère que l’eau en bouteille. (Photo: Ville de Luxembourg)

1 / 2

L’eau du robinet est 120 fois moins chère que l’eau en bouteille. (Photo: Ville de Luxembourg)

2 / 2