POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Élections amÉricaines

Donald Trump mise sur la convention pour sa relance



Donald Trump vise un second mandat, mais est actuellement distancé dans les sondages. (Photo: Shutterstock)

Donald Trump vise un second mandat, mais est actuellement distancé dans les sondages. (Photo: Shutterstock)

La convention du parti républicain débute ce lundi à Charlotte et durera quatre jours. À son issue, Donald Trump devrait formellement accepter l’investiture en tant que candidat à l’élection présidentielle. Une séquence qui doit lui servir à se relancer.

Après la convention démocrate , place à la républicaine. C’est en effet ce lundi que débutent quatre jours de discours et débats à l’issue desquels Donald Trump devrait formellement accepter d’être le candidat des Républicains lors de l’élection présidentielle américaine du 3 novembre prochain.

Le coup d’envoi aura officiellement lieu à Charlotte, en Caroline du Nord, même si une grande partie de la convention se déroulera en visioconférence.

Il s’exprimera tous les soirs

Le président compte en tout cas sur cette séquence pour se relancer, distancé dans les derniers sondages. Il a ainsi prévu d’intervenir tous les soirs de la convention, alors que l’usage est que le prochain candidat ne le fasse que le dernier jour. La famille Trump sera omniprésente également. Son épouse Melania s’exprimera mardi, depuis la roseraie de la Maison Blanche redessinée pour l’occasion. Les quatre enfants de Donald Trump interviendront aussi dans les jours à venir, ainsi que certaines de ses belles-filles.

Donald Trump prononcera son discours d’investiture jeudi depuis la Maison Blanche. Ce qui fait déjà grincer des dents, certains appréciant peu le mélange symbolique entre chef d’État et futur candidat à la fonction.