POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

À la Chambre

Le Domaine thermal rénové, de grands projets étudiés



Les travaux s’étendront sur cinq ans, sans fermeture. (Photo: Domaine thermal de Mondorf)

Les travaux s’étendront sur cinq ans, sans fermeture. (Photo: Domaine thermal de Mondorf)

Les députés ont validé le chantier de rénovation du centre thermal de Mondorf-les-Bains pour 133,5 millions d’euros. Ils se sont aussi prononcés en faveur du lancement d’études pour de nouvelles infrastructures.

La préparation de l’avenir du pays se poursuit, même en temps de crise. Les députés réunis jeudi en séance plénière à la Chambre ont validé à l’unanimité le projet de loi 7382 concernant la rénovation du centre thermal de Mondorf-les-Bains qui appartient à l’État. Outre des rénovations et rafraîchissements nécessaires, le site sera aussi agrandi sur 8.500m².

Un nouveau bâtiment verra le jour, «Les Sources», pour les traitements liés aux cures pendant la phase de chantier et accueillera à terme 35 chambres d’hôtel, un centre médical et des locaux techniques.

Les travaux sont budgétés pour 133,5 millions d’euros et dureront un peu plus de cinq ans. Ils se dérouleront en plusieurs phases, afin d’éviter la fermeture au public. Le complexe, qui date de 1989, accueille 1.400 clients par jour en moyenne et occupe 40 hectares, précise le site de la Chambre.

La Chambre des députés a aussi donné son accord de principe pour que l’État puisse lancer des études afin de construire une série de nouveaux bâtiments, routes, pistes cyclables et installations ferroviaires:

Gare de Luxembourg: adaptation du parvis pour l’arrivée du tram et aménagement d’une piste cyclable le long du tracé. La «place de la Gare» devient un pôle d’échange multimodal. Le chantier est prévu entre 2020 et 2023 et le coût estimé à 14 millions d’euros.

Gare de Luxembourg: aménagement d’un parking à vélos souterrain au niveau de la gare des bus actuelle. Le chantier est prévu entre 2023 et 2025 et le coût estimé à 10 millions d’euros.

Mertert: déplacement du point d’arrêt. Le chantier est prévu entre 2022-2023 pour un coût estimé à 10 millions d’euros.

Wiltz: aménagement du réseau routier (y compris des pistes cyclables) pour le projet «Wunne mat der Wooltz» sur les friches industrielles.

Dudelange: réaménagement d’une route sur 2km (piste cyclable comprise) pour le projet «Nei Schmelz».

Ancien séminaire au Limpertsberg à Luxembourg: rénovation et aménagement de 40 logements pour jeunes sur le site occupé pendant longtemps par l’Université.

Dudelange: extension de l’annexe «Alliance» du Lycée Nic-Biever.

Schifflange: construction d’un foyer pour mineurs à la maison d’enfants et centralisation d’autres fonctions sur un même site.

Le site de la Chambre précise que le lancement d’études a été validé par motion adoptée avec 49 oui et 2 abstentions (Piraten).