ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

François Arens (Associé-gérant)

«Développer des opportunités d’affaires»



260950.jpg

François Arens: «Les événements organisés par le Paperjam Club sont des opportunités idéales pour nouer de nouvelles relations professionnelles.» (Photo: Levygraphie)

Le Paperjam Club accueille un nouveau membre: James F. Taylor & Partners. Présentation en trois questions.

Pouvez-vous, en quelques mots, résumer l’activité de votre société?

François Arens . – «James F. Taylor & Partners est une société indépendante d’administration de biens, au service des investisseurs en biens immobiliers au Luxembourg. Nous offrons un service de gestion immobilière personnalisé, adapté aux besoins spécifiques de nos clients. Via mandat de gestion, nous nous substituons aux propriétaires dans l’exécution de toutes les opérations qui leur incombent dans la gestion quotidienne de leurs biens. Les principales valeurs qui nous guident sont la transparence, la discrétion, la qualité de service et notre indépendance.

Vous venez de rejoindre le Paperjam Club. Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à le faire?

«Cela fait des années que je lis régulièrement Paperjam, les Paperjam News et autres publications de Maison Moderne. J’avais aussi eu le plaisir de pouvoir participer à plusieurs événements organisés par le Paperjam Club. Rejoindre le Paperjam Club est donc une suite logique.

Les événements organisés par le Paperjam Club sont des opportunités idéales pour nouer de nouvelles relations professionnelles, échanger de nouvelles idées et développer des opportunités d’affaires.

Qu’y recherchez-vous? Et que pensez-vous pouvoir proposer aux membres que vous allez y rencontrer?

«J’espère non seulement y faire des rencontres intéressantes et avoir des échanges enrichissants, mais également y passer des moments conviviaux avec des membres d’horizons très différents.

Par ma participation au Paperjam Club, j’ai à cœur de donner aux membres qui le souhaitent, un aperçu du métier passionnant qu’est celui de l’administrateur de biens, et partager nos expériences dans ce domaine.»