PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fonds

Formule provisoire

Une conférence marathon pour la rentrée de l’Alfi



Cette année, les conférences de l’Alfi ne permettront pas le networking. Mais ce n’est que partie remise, promet l’association. (Photo: Marion Dessard/Archives)

Cette année, les conférences de l’Alfi ne permettront pas le networking. Mais ce n’est que partie remise, promet l’association. (Photo: Marion Dessard/Archives)

L’Alfi organise sa grande conférence de rentrée à partir de ce lundi 14 septembre. Les sessions s’étendront jusqu’au 18 septembre, uniquement en vidéo. Une formule innovante mise en place au cours de l’été.

Les grandes conférences de l’Alfi font leur rentrée ce lundi 14 septembre. Mais, crise du Covid-19 oblige, l’événement se fera par écrans interposés.

Habituée à rassembler le gratin de la profession devant des parterres de plus de 600 personnes, l’Association luxembourgeoise des fonds d’investissement à, coup sur coup, été contrainte d’annuler sa conférence de mars sur l’asset management et sa Global Distribution Conference de septembre.

«Nous avions commencé à travailler sur un concept sur trois jours qui regrouperait les deux thèmes, mais nous avons aussi dû abandonner ce projet», explique Virginie Tripet, senior event manager à l’Alfi.

Un cycle de cinq jours

À la place, l’association a finalement mis en place un cycle de conférences de rentrée qui s’étalera sur l’ensemble de la semaine. «Il a fallu jouer serré. Tout a été mis sur pied en deux mois alors que, d’habitude, une conférence s’organise en six mois», poursuit la responsable de l’organisation de l’événement.

Chaque session a également été confiée à un sponsor de l’événement, qui a pu choisir les intervenants. Une cinquantaine de conférenciers sont au programme et répartis entre les panels quotidiens, qui ne dureront pas plus de 2h30. «Nous avons enregistré 10 sessions début septembre avec un mix entre des orateurs en studio et d’autres en vidéo», poursuit Virginie Tripet.

À noter toutefois que le ministre des Finances, Pierre Gramegna  (DP), interviendra en live mardi, ainsi que Claude Marx , le directeur général de la CSSF. Il sera aussi, en général, possible de poser des questions. Certains conférenciers répondront par vidéo, mais tous ont promis, en tout cas, de répondre par e-mail aux questions posées.

Nous réfléchissons à une formule hybride pour notre conférence de décembre.

Virginie Tripet,  senior event manager,  Alfi

600 personnes sont déjà inscrites pour les différentes sessions. L’avantage de la formule est que les conférences pourront être visionnées jusqu’au 4 octobre et qu’il reste donc possible de s’inscrire après la fin de l’événement.

Pour la suite, l’Alfi espère pouvoir revenir avec des événements publics dès que possible. «Ça nous manque, à nous et à nos sponsors. Le côté networking est également très important», confirme Virginie Tripet. «Nous réfléchissons à une formule hybride pour notre conférence de décembre (sur l’immobilier et le private equity, ndlr), mais il est encore trop tôt pour l’envisager clairement.»