ENTREPRISES & STRATÉGIES — Finance & Légal

Loïc Le Foll (CEO)

«Le Club est une référence à Luxembourg»



Loïc Le Foll: «Notre priorité en tant que membre n’est pas la visibilité, mais l’échange.» (Photo: Simon Verjus/Maison Moderne)

Loïc Le Foll: «Notre priorité en tant que membre n’est pas la visibilité, mais l’échange.» (Photo: Simon Verjus/Maison Moderne)

Le Paperjam + Delano Club accueille un nouveau membre: La Mondiale Europartner. Présentation en trois questions.

Pouvez-vous, en quelques mots, résumer l’activité de votre société?

Loïc Le Foll. – « La Mondiale Europartner est la filiale luxembourgeoise du groupe AG2R LA MONDIALE. Nous sommes spécialisés dans les solutions d’épargne patrimoniale et de prévoyance haut de gamme à destination d’une clientèle HNW/UHNW. Présente depuis plus de 30 ans au Luxembourg, La Mondiale Europartner s’est hissée en 2020 à la 2e place sur le podium des compagnies d’assurance-vie luxembourgeoises, avec une collecte brute de 2.075M€, et ce en étant le leader sur les marchés français et italien.

Vous venez de rejoindre le Paperjam + Delano Club. Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à le faire?

«Le Club est une référence à Luxembourg, avec plus de 1.300 sociétés membres – membres avec des profils divers et variés. C’est un outil extraordinaire pour qui veut prendre le pouls de l’écosystème luxembourgeois et comprendre les tendances de fond actuelles ou à venir. Les événements organisés, les thèmes couverts et les plateformes d’échange nous permettront de rester complètement intégrés à l’écosystème luxembourgeois.

Qu’y recherchez-vous? Et que pensez-vous pouvoir proposer aux membres que vous allez y rencontrer?

«Notre priorité en tant que membre n’est pas la visibilité, mais l’échange. En effet, La Mondiale Europartner a pour ambition d’être au Luxembourg, et en Europe, une plateforme patrimoniale phygitale de référence. Pour ce faire, nous avons constamment besoin de rencontrer au Grand-Duché des acteurs innovants, notamment des fintech, des entrepreneurs et des décideurs. À travers le Club, nous nous réjouissons d’engager des dialogues et de nouveaux partenariats avec ces communautés.»