ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Investissements

La Brasserie Nationale brasse plus vert



La Brasserie Nationale investit pour réduire les coûts écologiques de la production de bière. (Photo: Gaël Lesure/Archives Paperjam)

La Brasserie Nationale investit pour réduire les coûts écologiques de la production de bière. (Photo: Gaël Lesure/Archives Paperjam)

La Brasserie Nationale poursuit ses investissements. Elle est occupée à installer de nouveaux équipements qui permettront notamment de réduire son impact environnemental, en eau et en électricité.

Le groupe Brasserie Nationale (Bofferding et Battin) vient d’engager d’importants travaux sur son site de Bascharage. La brasserie s’est dotée d’une nouvelle laveuse de bouteilles et d’une nouvelle machine d’embouteillage.

Un équipement pour un poids total de 70 tonnes et un coût global qui avoisine les 4,3 millions d’euros.

Lavage et embouteillage

Le groupe explique avoir réalisé ces projets dans le cadre du développement de ses activités, mais aussi dans un souci de toujours se montrer comme un pionnier en matière de développement durable.

D’une capacité de 30.000 bouteilles par heure, la nouvelle unité de lavage permet un rinçage plus efficace, ce qui permet de réduire l’emploi de détergents, et peut laver à des températures inférieures pour des gains en énergie.

La machine d’embouteillage peut, elle, traiter 27.500 pièces à l’heure. Un prérinçage est réalisé au préalable, ce qui permet le soutirage sans devoir passer par la laveuse, et assure donc de nouveaux gains en énergie.

Grâce à ces nouveaux outils, la Brasserie Nationale estime pouvoir économiser 1.500m3 d’eau par an et 55.000kWh en électricité.