ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Le 31 août prochain

Une braderie masquée et réduite



Les normes sanitaires liées au coronavirus et le chantier du tram vont marquer de leur empreinte la 91e braderie de Luxembourg à la fin de ce mois. (Photo: Caroline Martin, Caro-Line Photography/Archives)

Les normes sanitaires liées au coronavirus et le chantier du tram vont marquer de leur empreinte la 91e braderie de Luxembourg à la fin de ce mois. (Photo: Caroline Martin, Caro-Line Photography/Archives)

Deux fois moins de stands et l’activité de restauration regroupée dans des «food villages»: la braderie 2020 s’annonce unique en son genre.

«C’est une braderie spéciale en raison d’une année spéciale», résume d’emblée Lydie Polfer (DP), mardi, devant la presse. La bourgmestre de Luxembourg a dévoilé les adaptations et modalités décidées en vue de la traditionnelle «Stater Braderie» qui prendra ses quartiers le lundi 31 août prochain.

Entre le chantier du tram qui occupe actuellement l’avenue de la Liberté – habituellement remplie de marchands ambulants – et les normes sanitaires décidées dans la foulée de la pandémie de Covid-19, l’événement qui regroupait chaque année 200.000 visiteurs et 400 stands adoptera cette année un profil plus bas.

L’ UCVL a reçu 210 inscriptions de stands pour la braderie 2020, édition exclusivement réservée aux commerçants établis dans la capitale. Il n’y aura donc pas de stands d’associations ni de partis politiques. «Le nombre de visiteurs va être très difficile à estimer cette année», glisse sa directrice Anne Darin-Jaulin.

Rendez-vous aux «food villages» pour manger et boire

Pas de coupes de crémant et autres grillades dans les rues cette année: l’événement doit respecter la loi du 24 juillet dernier appliquant les mesures sanitaires prises dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. Pour se restaurer ou boire un verre, deux «food villages» attendront les visiteurs avec des ventes à emporter sur la place Guillaume II et dans la rue Origer. En outre, le port du masque sera obligatoire tant pour les commerçants que pour les visiteurs.

La Ville autorise les détaillants à appliquer des conditions braderie pendant trois jours, soit du samedi 29 au lundi 31 août. Pour l’occasion, ils pourront tenir un stand devant leur commerce où écouler leur stock à prix réduit.

«On souhaite du succès à cette braderie, pour les commerçants, mais aussi pour les clients qui cherchent des bonnes affaires», a assuré la bourgmestre. «Mais cette année, le succès dépend évidemment du respect des normes sanitaires, et tout le monde est appelé à y contribuer.» L’édile a précisé que la circulation automobile sera fermée rue Origer, avenue de la Liberté et place de la Gare.

Cette année, le succès dépend évidemment du respect des normes sanitaires.
Lydie Polfer

Lydie Polfer,  bourgmestre,  Ville de Luxembourg

La circulation des bus continuera avenue de la Gare, où les larges trottoirs pourront accueillir des stands pour cette braderie particulière. «Il faut trouver un équilibre entre la tradition et le respect des réglementations sanitaires», abonde Lydie Polfer. L’événement débutera lundi 31 août à 9h et se terminera à 19h.