POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Mireille Rahme-Bley (Vice-présidente de l’UCVL)

La Braderie «reste incontournable»



263215.png

Pour Mireille Rahme-Bley, vice-présidente de l’UCVL, «internet ne pourra jamais remplacer les commerces physiques». (Photo: Capture d’écran/Paperjam)

Ce lundi 2 septembre de 8h à 19h, la Braderie prendra place au centre-ville et dans le quartier de la gare de la capitale. Pour Mireille Rahme-Bley, vice-présidente de l’UCVL, l’événement reste incontournable, malgré l’essor de la vente en ligne et les nouveaux centres commerciaux.

La Braderie de la capitale fête cette année ses 90 ans. Si l’événement reste une institution, il fait aujourd’hui face à une double concurrence: celle du web, mais également celle des centres commerciaux, avec l’ouverture il y a quelques mois de la Cloche d’Or, et le Royal-Hamilius, qui ouvrira ses portes en novembre prochain.

Mireille Rahme-Bley, vice-présidente de l’UCVL (Union commerciale de la Ville de Luxembourg), fait le point en trois questions:

Face à l’arrivée de plusieurs centres commerciaux à Luxembourg, la Braderie reste-t-elle incontournable?

Les commerces physiques souffrent-ils de la croissance constante du commerce en ligne?

La Braderie va-t-elle pâtir du chantier du tram qui est en cours dans le quartier de la gare?