PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

PSD2

La Bil lance sa plate-forme d’«open banking» maison



250638.jpg

La Bil annonce qu’elle met à disposition des développeurs une première API (interface de programmation applicative). (Photo: Bil)

La Banque internationale à Luxembourg (Bil) a annoncé, le 25 juin, l’ouverture de sa plate-forme d’«open banking», mise à disposition de tiers (développeurs, partenaires, commerçants...).

La BCEE, BGL BNP Paribas, Raiffeisen et Post ont fait le choix d’une plate-forme commune d’«open banking», avec la création de Luxhub en 2018. La Bil, elle, a préféré lancer sa propre plate-forme le 14 juin, ouverte aux développeurs informatiques externes, aux commerçants en ligne et à d’autres partenaires.

Cette initiative intervient dans le contexte de la directive européenne sur les services de paiement (PSD2), qui pousse les établissements bancaires à ouvrir leurs systèmes d’information à des tiers.

La Bil annonce qu’elle met à disposition des développeurs une première API (interface de programmation applicative) qui leur donne accès aux informations de comptes bancaires et leur permet de pouvoir initier des paiements. «Les développeurs pourront tester et utiliser cette API pour proposer aux clients de la Bil des services d’agrégation d’informations de comptes bancaires, ou encore le paiement de biens et services», précise la Bil,  dans un communiqué .

Consentement du client

La banque rassure par ailleurs les clients, précisant que le choix d’utiliser un service développé par un tiers leur revient en dernier ressort, et que le consentement du client est bien nécessaire avant le lancement d’un paiement ou pour l’accès à des informations bancaires.

«Besoins de financement, produits d’investissement, paiements mobiles: notre stratégie vise à faciliter le quotidien de nos clients en leur offrant de nouvelles expériences digitales. L’‘open banking’ est une formidable opportunité pour accélérer l’innovation dans le domaine des services financiers et non financiers», précise Olivier Debehogne, responsable de l’activité retail, banque privée Luxembourg et digital de la Bil, dans le communiqué.

La Bil fait par ailleurs partie de l’initiative Open Banking Europe, lancée par Preta (filiale d’EBA Clearing) en 2013 pour développer des services innovants sur le marché des paiements et de la vérification d’identité.