ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

CLASSÉE DEUXIÈME OPEN BANKING API

LuxHub sur la carte européenne



Jacques Pütz (Luxhub). (Photo: Romain Gamba / Archive)

Jacques Pütz (Luxhub). (Photo: Romain Gamba / Archive)

Une bonne nouvelle complètement inattendue est arrivée de Stockholm, mercredi soir, pour LuxHub. Innopay a classé la société luxembourgeoise au deuxième rang européen des hubs d’open banking.

Son téléphone a commencé à sonner. Des SMS sont arrivés, avec la photo de la présentation d’Innopay, qui classe LuxHub au deuxième rang européen des hubs d’open banking. «J’ai été surpris. Heureux. C’est génial. Surprenant. Le sentiment que nous sommes sur le bon chemin. De voir qu’un ‘player’ luxembourgeois se retrouve sur la carte européenne, c’est pas mal! Ce n’est pas si fréquent!»

Le CEO de LuxHub, Jacques Pütz, cherche ses mots. Jeudi après-midi, il n’est toujours pas revenu de la nouvelle. «Avec 35 banques, d’autres en discussions, et des contacts aboutis avec des fonds d’investissement, des assurances ou des ‘private equity’, nous avons montré, en 14 mois à peine, que notre produit n’était pas qu’un Powerpoint…»

«Nous avions bien communiqué en Europe et cela se remarque. Ça vient en complément de la politique que mène le gouvernement au Luxembourg, directement ou par la voix de la Lhoft et de Nasir Zubairi », dit-il encore.

Son équipe de 27 personnes, 16 internes et une dizaine d’externes, va encore devoir se renforcer pour faire face à une demande croissante. La directive sur les services de paiement, qui entrera en vigueur le 14 septembre, risque de bouleverser l’écosystème bancaire. «De nouvelles collaborations vont voir le jour. Et ensemble à développer les produits du futur, on est plus forts!»