PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

finance durable

La Banque mondiale a la cote sur le LGX



250797.jpg

Julie Becker: «Ensemble, nous avons identifié les obligations de la Banque mondiale qui financent les projets et programmes de développement durable et qui respectent les exigences de transparence et les processus que nous avons définis pour LGX.» (Photo: Lala La Photo )

Lors du deuxième Sustainable Finance Forum organisé le 26 juin, la Bourse de Luxembourg a annoncé que toutes les obligations vertes de la Banque mondiale seront désormais cotées sur le Luxembourg Green Exchange.

C’était l’annonce surprise de la deuxième édition du Sustainable Finance Forum, organisée le 26 juin à la Philharmonie par Luxembourg for Finance.

«Aujourd’hui, pour la toute première fois, le Luxembourg Green Exchange (LGX) cote les obligations durables de la Banque mondiale. Et il ne s’agit pas seulement d’une ou deux obligations, mais de 174 obligations qui seront cotées sur le LGX», a déclaré Julie Becker , directrice de LGX et membre du comité exécutif de la Bourse de Luxembourg (LuxSE).

Celle-ci a expliqué que LuxSE a travaillé en étroite collaboration avec les équipes de la Banque mondiale ces deux dernières années pour analyser en détail les obligations émises par la Banque mondiale.

«Ensemble, nous avons identifié les obligations de la Banque mondiale qui financent les projets et programmes de développement durable et qui respectent les exigences de transparence et les processus que nous avons définis pour LGX», a précisé Julie Becker.

LGX devient donc la plate-forme de référence de cotation des obligations vertes de la Banque mondiale.

Données fiables

«Nous continuerons d’assurer et de promouvoir la transparence et la standardisation, parce que les investisseurs veulent savoir où va leur argent. Ils veulent savoir quel sera l’impact de leurs investissements sur les générations futures. C’est pourquoi ils ont besoin de données fiables, compréhensibles, significatives et comparables pour prendre des décisions d’investissement éclairées», a conclu Julie Becker, avant de sonner la cloche avec toutes les parties prenantes.

Le Luxembourg Green Exchange, plate-forme mondiale de cotation dédiée exclusivement aux obligations vertes, a été lancé par la Bourse de Luxembourg en septembre 2016. Avec un total de 121,2 milliards de dollars émis sur le LGX à fin 2018, Luxembourg est 2,5 fois plus importante que Paris et pèse près de cinq fois plus lourd que Londres et Francfort.