POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Créneaux aéroportuaires

Les avions vides resteront au sol



L’UE promet des mesures provisoires pour éviter de faire voler des avions sans passagers. (Photo: Shutterstock)

L’UE promet des mesures provisoires pour éviter de faire voler des avions sans passagers. (Photo: Shutterstock)

La Commission européenne prendra rapidement des mesures pour éviter que des avions volent à vide afin de préserver leurs créneaux aéroportuaires. Ursula von der Leyen s’y est engagée le 10 mars.

L’épidémie mondiale de coronavirus a un impact direct sur les vols des avions. Les gens circulent moins, et les appareils se vident. En revanche, les compagnies aériennes continuent de les faire voler, même à vide, afin de préserver leurs créneaux aéroportuaires («slots»).

Les règles prévoient en effet que les compagnies qui n’utilisent pas au moins 80% de ces slots les perdent pour la saison suivante. Face à cette aberration économique et écologique, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a promis de nouvelles mesures.

«La Commission va présenter très rapidement une législation sur les créneaux aéroportuaires», a-t-elle déclaré ce mardi 10 mars lors du premier sommet par visioconférence de l’Union européenne.

Mesures provisoires

Les mesures qui seront prises seront provisoires et liées à la crise sanitaire actuelle. Mais elles éviteront des vols à vide alors que l’aviation civile est considérée comme un des grands facteurs de pollution de la planète.

Les mesures que proposera la Commission suivront toutefois le circuit classique de la législation européenne. Elles devront recevoir l’aval des États membres au sein du Conseil ainsi que du Parlement européen.

Ce n’est d’ailleurs pas une première. De telles mesures avaient déjà été prises après les attentats du 11 septembre, qui avaient provoqué une véritable psychose par rapport au transport aérien, et face à l’épidémie de SRAS, en 2003.