ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

FAIBLESSE DU MARCHé

ArcelorMittal réduit encore sa production



243346.jpg

Pour la deuxième fois en un mois, ArcelorMittal annonce des mesures pour réduire sa production d’acier primaire. (Photo: Shutterstock)

ArcelorMittal annonce dans un communiqué, ce mercredi matin, qu’elle va encore réduire sa production d’acier primaire en Europe, face à une demande en berne et des importations en hausse. C’est la deuxième fois en un mois.

«C’est encore une décision difficile à prendre pour nous, mais étant donné le niveau de faiblesse du marché, nous estimons qu’il est prudent de prendre des mesures. Ce sera une mesure temporaire, qui sera inversée lorsque les conditions du marché s’amélioreront. Entre-temps, nos employés restent notre priorité absolue et nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour veiller à ce que les mesures sociales adéquates soient en place pour les aider, ainsi que leur famille, en ces temps difficiles.»

L’aciériste justifie sa décision par la faiblesse de la demande en Europe et le niveau élevé des importations.

Ce mercredi matin, dans un communiqué, le PDG d’ArcelorMittal Produits plats, Geert Van Poelvoorde, annonce réduire la production d’acier primaire à Dunkerque, en France et à Eisenhüttenstadt, en Allemagne, mais aussi prolonger l’arrêt pour réparer les hauts fourneaux de Brême au dernier trimestre et celui de son usine dans les Asturies, en Espagne, également au quatrième trimestre.

Le 6 mai, ArcelorMittal a annoncé son intention de suspendre temporairement la production de ses installations de fabrication d’acier à Cracovie, en Pologne, et de réduire la production dans les Asturies. L’annonce a également eu une incidence sur l’augmentation prévue des livraisons d’ArcelorMittal Italia à un rythme annuel de six millions de tonnes: la hausse prévue sera ralentie par la décision d’optimiser les coûts et la qualité par rapport au volume dans l’environnement actuel.