LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

CETTE SOIRÉE-LÀ

Après-midi musical et ensoleillé à l’Hostellerie du Grünewald



Le soleil, de bons petits plats arrosés des meilleurs crus luxembourgeois et un groupe live au bord du terrain de pétanque… les dimanches à l’Hostellerie du Grünewald ont tout bon.  (Photo: Aline Bourscheid)

Le soleil, de bons petits plats arrosés des meilleurs crus luxembourgeois et un groupe live au bord du terrain de pétanque… les dimanches à l’Hostellerie du Grünewald ont tout bon.  (Photo: Aline Bourscheid)

Une terrasse exceptionnelle, un menu toujours aussi réussi et un groupe live au top… Aline Bourscheid et Clovis Degrave avaient mis les petits plats dans les grands ce dimanche!

Ce n’est plus une surprise: la terrasse de l ’Hostellerie du Grünewald , à Dommeldange, fait clairement partie de nos préférées de tout le pays... Plein d’espace et de verdure, un terrain de pétanque, une cuisine savoureuse et sophistiquée juste comme il faut, du bon vin et un service au top: les arguments ne manquent pas pour en faire un des spots les plus convoités de la capitale par beau temps, le tout à quelques pas de la gare de Dommeldange (et donc, à 6 minutes de train de la gare centrale de Luxembourg).

Mais ce week-end, le chef Clovis Degrave et sa compagne Aline Bourscheid avaient mis le bouchées doubles pour ravir leurs convives, avec, tout d’abord, la réouverture de leur chalet sur la terrasse supérieure, qui, après quelques travaux d’aménagement, peut à présent accueillir des clients souhaitant simplement boire un verre à la fraîche, tout en respectant les consignes de sécurité sanitaire.

Mais aussi avec l’invitation de The Dukes, un duo musical franchement charmant, qui a repris quelques très bons tubes de rock/pop avec brio et discrétion tout au long du déjeuner et de l’après-midi... Bref, une réussite, une fois de plus.

Notons enfin qu’on aurait aimé pouvoir se dédoubler, car le restaurant Wax de Fränk Manes , à Pétange, organisait lui aussi une réouverture de terrasse qui s’annonçait chouette comme tout, avec un set de Djay Deniz Labong... Une prochaine fois, sans faute!

Vous n’êtes pas encore abonné à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?  C’est ici!