LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

Art contemporain

Akosua Viktoria Adu-Sanyah, lauréate du prix R. Schuman



Vue de l’exposition du prix Robert Schuman et de l’installation d’Akosua Viktoria Adu-Sanyah.  (Photo: Oliver Dietze)

Vue de l’exposition du prix Robert Schuman et de l’installation d’Akosua Viktoria Adu-Sanyah.  (Photo: Oliver Dietze)

Le prix d’art Robert Schuman 2021 a été attribué à la photographe Akosua Viktoria Adu-Sanyah. Son installation est à découvrir dans l’exposition collective qui se tient cette année à Sarrebruck, à la Stadtgalerie Saarbrücken et à la Saarländisches Künstlerhaus jusqu’au 9 janvier.

C’est la photographe Akosua Viktoria Adu-Sanyah qui se voit récompensée du prix d’art Robert Schuman 2021 à l’occasion du vernissage de l’exposition collective qui s’est ouverte le 19 novembre à Sarrebruck, ville hôte pour cette édition. Ce prix est organisé tous les deux ans par le réseau QuattroPole, qui rassemble les villes de Luxembourg, Metz, Sarrebruck et Trèves et a pour vocation de présenter les artistes émergents de la Grande Région. Il est présenté alternativement dans l’une des quatre villes partenaires.

Stephen Kofi Adu-Sanyah , 2020 (Photo: Oliver Dietze)

1 / 5

Gabriele Maria Elisabeth Adu-Sanyah (geb./née Schlüter) , 2020 (Photo: Oliver Dietze)

2 / 5

Asamando , 2021 (Photo: Oliver Dietze)

3 / 5

White gaze II black square, 2020-2021 (Photo: Oliver Dietze)

4 / 5

Stone , 2020 (Photo: Oliver Dietze)

5 / 5

Cette année, c’est la photographe germano-ghanéenne Akosua Viktoria Adu-Sanyah (née en 1990), participant à la sélection de la ville de Sarrebruck, qui a remporté le prix doté de 10.000€. L’artiste a présenté une installation où elle se confronte à ses origines et aux réalités sociales qui en découlent. À travers sa photographie, elle remet en question son identité, tout en s’en libérant. Son travail se distingue également par une interaction moderne entre la recherche culturelle et les méthodes journalistiques. En utilisant la photographie analogique, elle réalise entre autres des sculptures photographiques à la fois esthétiques, sociopolitiques et poétiques de manière personnelle. 

Les sélectionnés pour la ville de Luxembourg était Julien Hübsch, Sali Muller, Jim Peiffer et Arny Schmit. Le commissariat était assuré par Julie Reuter.

Stadtgalerie Saarbrücken et à la Saarländisches Künstlerhaus , jusqu’au 9 janvier.