POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Bilans quotidien et hebdomadaire

L’épidémie s’intensifie avec 774 nouveaux cas en 24 heures



774 nouveaux cas ont été détectés en 24 heures. Il s’agit du deuxième bilan le plus grave depuis le début de l’épidémie, qui continue de s’intensifier. 132 personnes sont désormais hospitalisées.

774 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en 24 heures sur 12.347 tests réalisés, selon le dernier bilan du ministère de la Santé. Il s’agit du deuxième chiffre le plus élevé depuis le début de l’épidémie au Luxembourg et les 862 cas de vendredi dernier.

Le taux de positivité s’établit à 6,27%, pour un taux de reproduction effectif qui atteint 1,73. La circulation du virus continue donc de s’intensifier dans le pays. Conséquence, les hospitalisations sont aussi à la hausse, avec 132 personnes hospitalisées (+18 par rapport à la veille), dont 116 en soins normaux et 16 en soins intensifs.

Aucun nouveau décès n’est à déplorer, avec un total de 147 décès depuis le début de l’épidémie, pour 15.659 cas de Covid-19.

+265% de cas en une semaine

En ce qui concerne le bilan hebdomadaire dressé pour la semaine du 19 au 25 octobre, le nombre de personnes testées positives a fortement augmenté (+265%) avec 3.387 cas, contre 1.280 cas pour la semaine précédente. Le nombre de contacts a également atteint un niveau très élevé avec 9.980 contacts par rapport à 7.878 contacts identifiés précédemment (+27%). 12 nouveaux décès ont été enregistrés.

En parallèle, le nombre de tests PCR effectués est passé à 60.669, contre 47.939 pour la semaine précédente. Le nombre d’hospitalisations a aussi augmenté, principalement en soins classiques.

La moyenne d’âge des personnes testées positives a aussi augmenté: 40,3 ans, contre 38,8 la semaine précédente. La tranche des 15-29 ans ressort toujours comme étant la plus touchée, suivie par la tranche des 30-59 ans, qui a à nouveau subi la plus forte augmentation la semaine passée. L’incidence chez les jeunes de 0-14 ans reste environ deux fois moins élevée que chez les adultes. Mais il faut surtout noter une forte augmentation chez les personnes âgées de 75 ans et plus.

3.948 personnes se trouvaient en quarantaine (+23% par rapport à la semaine précédente) et 3.239 en isolement (+93% par rapport à la semaine précédente).

Des contaminations dans le cercle familial

Le cercle familial reste la source de contamination la plus fréquente avec 27,6% des cas. La proportion des cas dans le secteur «aide et soins» est en augmentation.

En outre, le niveau national de contamination a pratiquement quadruplé dans les stations d’épuration du pays au cours de la semaine du 19 au 25 octobre, par rapport au pic de fin mars, selon le dernier rapport de l’étude Coronastep.

Une augmentation des flux journaliers qui a été observée au niveau de toutes les stations d’épuration surveillées, avec une intensité moindre à Wiltz.

En France, dans la région Grand Est, plus de 3.000 nouveaux cas ont été détectés en 24 heures, un record. 881 personnes y sont hospitalisées, dont 120 en soins intensifs.