PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Conseils

7 astuces pour préparer sa retraite



La fiscalité au niveau de votre succession est aussi une chose à avoir en tête au moment de votre retraite.  (Photo: Shutterstock)

La fiscalité au niveau de votre succession est aussi une chose à avoir en tête au moment de votre retraite. (Photo: Shutterstock)

Prendre sa retraite, cela ne s’impro­vise pas. S’il n’existe pas de formule universelle pour la préparer, certains conseils peuvent faciliter le départ de la vie active et permettre d’entamer ce nouveau chapitre de façon sereine sur le plan patrimonial. Tour d’horizon avec les experts de la Banque de Luxembourg autour de 7 recommandations.

1. Commencez tôt

C’est le conseil de base en vue de la retraite: pour être à l’abri financièrement après sa carrière, il est impor­tant de mettre en place au plus tôt un plan d’épargne. «De préférence, dès que l’on entre dans la vie active, explique Peggy Damgé, private banking adviser à la Banque de Luxembourg. Il faut profiter du troisième pilier de la retraite luxembourgeoise: cette épargne-pension que le particulier peut mettre en place lui-même. Commencer tôt permet d’investir progres­sivement. Psychologiquement, c’est plus facile.» Et c’est déductible de votre revenu imposable jusqu’à 3.200 euros par an.

2. Ne laissez pas dormir votre capital

«Les taux d’intérêt étant pour le moment nuls, voire négatifs, ceux-ci ne couvrent donc même plus l’inflation, explique Peggy Damgé. Du coup, en laissant dormir vos liquidités, vous êtes certain de perdre en pouvoir d’achat.» Le mot d’ordre est donc d’investir si on en a les moyens.

3. Entourez-vous des bonnes personnes

S’entourer de conseillers possédant les connaissances nécessaires pour s’occuper de votre patrimoine est un pas important. «Il faut profiter du savoir-faire d’un spécialiste en gestion de patrimoine», reprend Peggy Damgé. Il pourra dresser votre profil, faire le point sur vos droits acquis et vous conseiller ensuite sur les meilleures enveloppes de placement.

4. Faites un bilan patrimonial

Ce spécialiste sera aussi à même de réaliser votre bilan patrimonial: une cartographie complète de votre patrimoine qui sera ensuite étudiée en fonction de votre situation professionnelle, fiscale, familiale et immobilière. Cette démarche permet, entre autres, de mieux anticiper votre retraite. «La vie change, et les lois changent aussi. Ce que l’on croyait acquis hier ne l’est plus forcément aujourd’hui. Il est donc bon de savoir où on en est», résume Stefania Bidoli, tax & estate planner à la Banque de Luxembourg.

5. Restez investi

«Lorsque vous décidez d’investir dans les marchés financiers, le meilleur conseil que je pourrais donner en matière de gestion de portefeuille est qu’il ne faut pas en sortir dans un moment de panique. Il est important de rester investi, explique encore Peggy Damgé. Les statistiques le disent: ceux qui ne sortent pas au moment d’une forte chute, comme celle que l’on a connue, par exemple, en mars 2020, au moment du premier confinement, obtiennent toujours un meil­leur rendement au final. Car ils profitent de la hausse, qui finit toujours par arriver.»

6. Si vous êtes tenté par l’étranger, pensez global

À l’heure de la retraite, beaucoup envisagent de partir vivre à l’étranger, là où le climat est plus clément, et la vie parfois meilleur marché. Certains pensent plutôt à partager leur vie entre deux résidences. Des pers­pec­tives qui nécessitent un accompagnement adé­quat. Et à ce niveau-là, les conseillers luxembour­geois sont les mieux armés. «Si vous allez voir un fis­ca­liste en France ou en Belgique, celui-ci se limitera à la fisca­lité de son pays. Ce n’est pas le cas chez nous. Le Lux­embourg est tellement international que nous avons l’habitude des situations transfrontalières, expli­que Anne-Lise Grandjean, tax & estate planner à la Banque de Luxembourg. Nous avons davantage cet aspect international que les grands pays qui nous entourent.»

7. Préparez votre transmission

La fiscalité au niveau de votre succession est aussi une chose à avoir en tête au moment de votre retraite. «Au Luxembourg, en ligne directe ou entre époux, il n’y a pas de droit de succession, rappelle Stefania Bidoli. Pour les autres héritiers, le taux est progressif. Le maximum étant fixé à 48% entre tierces personnes. Alors qu’en France, par exemple, on peut connaître un taux de 45% en ligne directe…»

Cet article a été rédigé pour l’ édition magazine de Paperjam du mois de décembre  parue le 25 novembre 2021.

Le contenu du magazine est produit en exclusivité pour le magazine, il est publié sur le site pour contribuer aux archives complètes de Paperjam.

Cliquez sur ce lien pour vous abonner au magazine.

Votre entreprise est membre du Paperjam Club? Vous pouvez demander un abonnement à votre nom. Dites-le-nous via  [email protected]