POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Emploi

La Fonction publique emploie 28.326 agents



279157.jpg

Le ministre de la Fonction publique, Marc Hansen (2e en partant de la gauche), lors de la présentation des chiffres-clés de l’emploi dans la fonction publique, mardi 22 octobre 2019. (Photo: Maison Moderne)

28.326 agents, dont 52% de femmes, pour une moyenne d’âge de 40,8 ans: les chiffres de l’emploi dans la fonction publique ont été rendus publics pour la première fois dans une publication du ministère de la Fonction publique. Celle-ci a vocation à devenir annuelle.

«28.000 agents pour 25.500 tâches», annonçait le ministre de la Fonction publique, Marc Hansen , lors de la présentation du premier numéro des chiffres-clés de l’emploi dans la fonction publique de l’État, rendu public mardi 22 octobre.

Précisément 28.326 agents, composés de 14.741 femmes pour 13.585 hommes.

Leur âge moyen est de 40,8 ans (40,6 ans pour les femmes, 41 ans pour les hommes).

Ces agents sont principalement des fonctionnaires (62,4%), suivis par les employés (27%) et les salariés (8,8%). Les volontaires de l’armée et de la police représentent moins de 2%.

Depuis 2016, leur nombre total est en augmentation.

Ils se répartissent sur quatre secteurs: la justice, la force publique, l’administration générale et l’éducation, qui représente près de 50% du contingent.

344 agents, nommés pour une durée renouvelable de sept ans, occupent des fonctions dirigeantes. Seulement 27% de femmes occupent ces postes.

«Leur nombre augmente», remarque Marc Hansen. «Entre 2019 et 2018, le nombre de femmes occupant ces postes est passé de 81 à 93. Et il y en aura toujours davantage dans les années à venir. Le gouvernement fait beaucoup d’efforts dans ce sens.»

Une augmentation du nombre de contrats à temps partiel

À noter: l’augmentation de 12% du nombre de contrats à temps partiel entre 2016 et 2018. Une offre qui permet, selon le ministère, «une meilleure souplesse aux agents dans l’équilibre de leur vie professionnelle et privée». Les femmes en bénéficient à une très grande majorité (83,8%). 6.000 personnes profitent de cette possibilité. Un chiffre qui, du fait de la réforme de mai 2018, va «encore augmenter», prévient Marc Hansen.

Cette publication, réalisée en collaboration avec le centre de gestion du personnel et de l’organisation de l’État et l’Observatoire de la fonction publique, sera mise à jour annuellement, permettant ainsi un suivi continu de l’évolution des chiffres à long terme.