PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Assurances

Résultats annuels de la compagnie d’assurances

2021, année record pour OneLife



«Ces résultats exceptionnels sont le fruit d’une stratégie de croissance efficace et d’efforts collectifs», déclare Antonio Corpas, CEO de OneLife. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/Archives)

«Ces résultats exceptionnels sont le fruit d’une stratégie de croissance efficace et d’efforts collectifs», déclare Antonio Corpas, CEO de OneLife. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/Archives)

La compagnie d’assurances luxembourgeoise OneLife enregistre un bénéfice de 14,1 millions d’euros en 2021: il a plus que doublé en un an. Les actifs sous gestion grimpent de 16% pour atteindre 9 milliards d’euros.

Pour ses 30 ans en 2021, OneLife a enregistré une «année record en termes de performances financière et commerciale». La société d’assurances luxembourgeoise, intégrée depuis 2019 au groupe français Apicil , a publié ses résultats annuels ce jeudi 12 mai.

Elle qualifie de «record» sa rentabilité, avec un bénéfice de 14,1 millions d’euros en 2021. En 2020 , le résultat s’élevait à 5,3 millions d’euros, contre 1,9 million un an plus tôt et 5,2 millions en 2018 .

La collecte a augmenté de 30% en un an, pour s’élever à 1,08 milliard d’euros. Les actifs sous gestion atteignent, quant à eux, un nouveau record à 9 milliards d’euros (+16% en un an). La compagnie confirme sa stabilité avec un ratio de solvabilité II de 138%. Il était de 137% en 2020, mais de 140% en 2019 et de 154% en 2018.

2022, année du marché ibérique et de la clientèle britannique

Dans son communiqué de presse, la compagnie d’assurances se félicite d’une année record sur le marché belge. Côté français, les primes générées par l’activité libre prestation de services (LPS) depuis le Luxembourg atteignent «un nouveau seuil», et la collecte via la succursale française de OneLife fournit «de beaux résultats». Une collecte «soutenue» également au niveau des marchés nordiques. 2021 a été marquée par l’amélioration de l’expérience client/partenaire au niveau numérique, le développement de produits comme le contrat de pension pour la Suède, l’innovation dans ses solutions d’investissement et la simplification de ses processus internes.

Pour 2022, elle compte sur les investissements et partenariats réalisés sur le marché ibérique et le segment de la clientèle britannique expatriée. «L’heure est venue de lancer une nouvelle phase de développement, afin de confirmer l’intensification et la diversification de notre collecte et de contribuer activement à l’essor du pôle Épargne et services financiers du groupe Apicil», ajoute Antonio Corpas, CEO de la compagnie d’assurances. Elle emploie 139 personnes à Capellen.