ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Salon du vin

Le vignoble grand-ducal garde le moral



240657.jpg

Les artisans viticulteurs luxembourgeois proposent des cuvées exceptionnelles à Expovin. (Photo: Maison Moderne)

Malgré la récente vague de gel destructrice qui a frappé la Moselle luxembourgeoise, les producteurs profitent du salon Expovin pour faire le plein de commandes et de réconfort. 

Suite aux gelées survenues dans la nuit du 4 au 5 mai et ayant détruit un nombre alarmant de parcelles viticoles le long de la Moselle, ainsi qu’aux déclarations très graves de Josy Gloden, président des Domaines Vinsmoselle, ou encore de Robert Mannes, chargé de gestion à l’Institut viti-vinicole et invité chez nos confrères de RTL, il était facile de s’attendre à une ambiance lourde et morose lors de l’ouverture du salon Expovin, ce mercredi.

C’eût été sous-estimer la résilience et la nature fondamentalement positive des artisans de cette région, qui ont redoublé d’enthousiasme et de volontarisme pour garder le cap et offrir une expérience conviviale aux visiteurs du salon – qui a posé pour la première fois ses valises à Luxexpo The Box, jusque dimanche soir. 

Certes, il y a eu des pertes, estimées à près de la moitié des ceps de vignes par M. Mannes. Un des viticulteurs présents s’estime très chanceux, malgré un premier coup au moral: «C’était effectivement difficile au lendemain des gelées. Mais nous relativisons: nous estimons nos pertes à environ 20%, bien moins que certains de nos voisins.» Ce sont les parcelles situées aux alentours de Wormeldange et Ehnen qui auraient été les plus touchées. 

Qu’à cela ne tienne, les viticulteurs profitent de cuvées 2016, 2017 et 2018 de grande qualité pour faire découvrir au public encore plus les terroirs de la Moselle. À l’instar de Georges Schiltz, jeune artisan créatif qui propose encore une fois des nouveautés surprenantes – comme un vin réalisé à partir de pommes ou encore son nouvel Auxerrois baptisé Harlekin III –, et des Caves Gales qui présentaient un nouveau crémant à la fois frais, équilibré et élégant.

Enfin, impossible de ne pas tomber amoureux du vin muté Mosellia – et de toute la gamme – de la maison Schmit-Fohl, qui s’impose ici plus que jamais comme un synonyme d’excellence à la luxembourgeoise.

Le salon  Expovin , c’est samedi 18 et dimanche 19 mai, de 11h à 19h.