POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Covid-19

Le variant Delta passe de majoritaire à unique



Les 270 cas positifs analysés par le LNS entre le 23 et le 29 août étaient dus au variant Delta anciennement appelé indien. (Photo: Maison Moderne)

Les 270 cas positifs analysés par le LNS entre le 23 et le 29 août étaient dus au variant Delta anciennement appelé indien. (Photo: Maison Moderne)

Dominant depuis plusieurs semaines, le variant Delta représente désormais la totalité des échantillons analysés par le LNS pour la semaine du 23 au 29 août.

Chaque semaine, le Laboratoire national de santé (LNS) analyse une partie des cas positifs au Covid-19 au Luxembourg. Et chaque semaine, le variant Delta prend de plus en plus de place – à quelques exceptions près.

Entre le 16 et le 22 août, il représentait 99,1% des échantillons positifs, la semaine précédente 96,7%, celle d’avant, 94,4%… Sans surprise, il vient donc d’atteindre les 100% pour la semaine du 23 au 29 août.

Cela signifie que les 270 échantillons analysés par le LNS étaient des variants Delta. Ils représentent 49% des cas positifs recensés au Grand-Duché au total sur la même période, une couverture jugée significative (plus de 10%), même si elle n’atteint pas la taille minimale de l’échantillon (285) recommandée par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

Pour différencier ces cas, le LNS explique, dans le détail, que la lignée parentale B.1.617.2 reste la plus fréquente (85,7%), suivie par AY. 4 (10,5%).

Le laboratoire surveille aussi des «groupes cibles». Parmi eux, 32 cas de réinfection et de percée post-vaccinale. Tous également touchés par le variant Delta.