ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Suspendu aux aides d’urgence

Vapiano au bord de la faillite



La crise du coronavirus a accéléré les problèmes que rencontre le groupe basé à Cologne depuis un moment. Vapiano a annoncé un dépôt de bilan d’ici trois semaines si les aides d’urgence n’arrivent pas. (Photo: Shutterstock)

La crise du coronavirus a accéléré les problèmes que rencontre le groupe basé à Cologne depuis un moment. Vapiano a annoncé un dépôt de bilan d’ici trois semaines si les aides d’urgence n’arrivent pas. (Photo: Shutterstock)

Présente au Luxembourg, la chaîne de restauration italienne basée en Allemagne Vapiano a annoncé vendredi dans un communiqué avoir entamé une procédure d’insolvabilité. Le groupe donne trois semaines au gouvernement allemand.

Trois semaines. Dans un communiqué adressé vendredi à ses investisseurs, le groupe de restauration basé à Cologne donne trois semaines au gouvernement allemand pour rendre disponible l’aide d’urgence annoncée au profit des entreprises en raison du coronavirus, sans quoi elle sera déclarée insolvable.

«Vapiano lance un appel au gouvernement fédéral pour la mise en œuvre rapide et non bureaucratique des programmes d’aide», est-il écrit.

«L’instrument du prêt aux entrepreneurs de la KfW ‘KfW-Corona-Hilfe’ pour combler les goulets d’étranglement de la liquidité n’est apparemment pas disponible pour le moment, car il n’est pas encore possible de soumettre une demande par le biais des banques responsables», dit la CEO par intérim, Vanessa Hall . «En raison du développement dynamique du Covid-19 et des restrictions drastiques qui en résultent dans la vie publique ainsi que des conséquences économiques massives associées, les entreprises de l’hôtellerie et de la restauration en particulier sont déjà menacées dans leur existence si aucune solution rapide n’est trouvée ici. Vapiano, l’une des plus grandes chaînes de restaurants en Allemagne avec plus de 80 restaurants et 3.800 employés, a donc déjà envoyé des lettres au gouvernement de Rhénanie du Nord-Westphalie et au ministère fédéral de l’Économie.»

Vapiano a dû fermer la quasi-totalité de ses 231 restaurants dans le monde, dont deux au Luxembourg, dans lesquels travaillent 10.000 personnes. «Vapiano ne génère actuellement pratiquement aucune vente, tandis que les salaires, les loyers et les coûts d’exploitation continuent de s’accroître. Cela se traduira par une nouvelle augmentation significative des besoins de liquidité et une diminution de l’Ebitda ajusté et du résultat du groupe aux premier et deuxième trimestres de 2020 par rapport au niveau de la période correspondante de l’exercice précédent.»

Les difficultés du groupe ne sont pas nouvelles: l’été dernier, le CEO, Cornelius Everke, avait dû démissionner sur fond de pertes records de plus de 100 millions d’euros malgré un chiffre annuel de 371 millions d’euros. Mme Hall avait repris les rênes, normalement jusqu’à avril.

La succursale luxembourgeoise du groupe a été radiée du registre du commerce le 14 janvier.