POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Revue de presse

Trump brandit la menace de la «guerre des changes»



253008.jpg

Via Twitter, Donald Trump a accusé la Chine et l’Europe de jouer le jeu des manipulations de changes. (Photo: Shutterstock)

Le président américain brandit une nouvelle menace à l’égard de ceux qui pratiqueraient une «guerre des changes au détriment du dollar», à commencer par l’Europe et la Chine.

Voici Donald Trump à nouveau vindicatif. Via Twitter, le président américain a accusé la Chine et l’Europe de jouer le jeu des manipulations de changes, comme le soulignent Les Échos.

Une sorte de guerre des changes à laquelle Donald Trump veut répondre par la «loi du talion». Gare à ceux qui affaibliraient leur monnaie contre le dollar. Les États-Unis interviendraient à leur tour et achèteraient cette devise pour la faire remonter à son niveau initial, mentionnent Les Échos .

Une menace qui commence à être prise au sérieux sur les marchés. «La dernière fois que les États-Unis sont intervenus seuls sur le marché des changes pour vendre des dollars, ce fut entre 1988 et 1990», rappelle aux Échos Viraj Patel, stratège changes chez Arkera. «Le président américain pourrait aussi ordonner à la Réserve fédérale (Fed) d’intervenir en mobilisant ses propres actifs», estime le stratège.