ENTREPRISES & STRATÉGIES — Artisanat

Tendance

Trois crowdfundings gastronomiques à suivre



248742.png

Les miels Casa Grande, un projet en crowdfunding à suivre de près au Luxembourg. (Photo: Dimitri Casagrande)

Si beaucoup d’initiatives gastronomiques sont accompagnées d’un financement adéquat, certains petits porteurs de projets ambitieux recourent quant à eux au crowdfunding pour réaliser leur rêve, notamment en Grande Région.

Convaincre les foules grâce à un projet séduisant et permettre ainsi de le financer grâce aux participations populaires: le crowdfunding permet plus que jamais de réaliser certains projets gastronomiques. Qu’il s’agisse de la préservation d’un patrimoine familial, de sa promotion ou de la création d’un nouveau concept, c’est à ce système de financement participatif qu’ont fait appel trois projets gastronomiques à suivre de très près.

Au Luxembourg, Dimitri Casagrande souhaite plus que tout pouvoir faire découvrir les produits naturels de son oncle, apiculteur dans les Abruzzes italiennes. Le crowdfunding qu’il a lancé sur Ulule serait le point de départ pour la création effective de la marque Casa Grande et d’une première boutique en ligne: «J’aimerais commencer tout simplement avec les excellents miels de mon oncle, qu’il cultive dans les montagnes des Abruzzes. Son Millefiori a d’ailleurs gagné plusieurs prix prestigieux en Italie!».

Testé en exclusivité par la rédaction, il est vrai que ce miel «Flower» impressionne par sa complexité, son intensité et son équilibre. Joie du hasard: la parcelle attenante à celle de la famille de Dimitri est plantée de safran... Un produit très recherché qui viendra ainsi agrémenter, seul ou en miel safrané, la future gamme de Casa Grande. Avec un objectif de 4.000€ atteint à plus de 40% en moins d’un mois, ce projet gastronomique très en accord avec les tendances «produits» du moment semble en bonne voie pour voir le jour bientôt au Grand-Duché.

Pour soutenir Dimitri, c’est juste ici !

248747.jpg

Dimitri Casagrande souhaite faire découvrir l’artisanat de sa famille italienne au Grand-Duché. (Photo: Dimitri Casagrande)

En France, à Briey, c’est à nouveau un projet visant à préserver un patrimoine familial qui fait appel au financement participatif, sur Leetchi cette fois. Sur les hauteurs de la ville, Simon Braun souhaite transformer la demeure familiale, qui a vu plusieurs générations passer, en un restaurant gastronomique.

Il faut dire que la maison des années 50, cosignée par l’architecte Henri Prouvé, est unique dans la région; elle a d’ailleurs été désignée «patrimoine du 20e siècle» par le ministère français de la Culture. Le jeune cuisinier souhaite y travailler des produits de saison et y favoriser au maximum les circuits courts, en partenariat avec les agriculteurs et éleveurs de la région: «Les restaurateurs ont aussi un rôle à jouer dans l’éducation à la démarche du local».

Pour soutenir Simon, ça se passe  ici !

248753.jpg

Une maison de famille transformée en restaurant gastronomique à Briey, le rêve de Simon Braun. (Photo: Simon Braun)

En Belgique enfin, du côté de Jambes, Baudouin Lenelle et son neveu Thomas Degryse font également appel au crowdfunding via Ulule pour lancer le Glacetronome. Le concept est de produire des crèmes glacées artisanales avec du lait bio, des fruits et légumes de saison, sans additif ni colorant, le tout dans une approche écoresponsable et locale. À noter que tous deux sont passés par la très sérieuse université de la glace, à Bologne... La somme récoltée leur permettrait d’effectuer l’aménagement du futur magasin en partenariat avec La Ressourcerie Namuroise, une entreprise d’économie sociale qui produit du mobilier sur mesure à partir de meubles de récupération. Avec actuellement un objectif de 8.000€ atteint à plus de 65%, le joli projet de ce duo familial éthique semble lui aussi en bonne voie de réalisation. 

Pour soutenir Baudouin et Thomas, c’est ici !

248759.jpg

Des glaces naturelles, de saison, voilà la promesse de Glacetronome. (Photo: Thomas Degryse)