BRAND VOICE — ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Drees & Sommer

La taxonomie de l’UE: Comment évaluer votre bâtiment afin qu’il devienne «vert» et rentable



La taxonomie classe les bâtiments économes en énergie et en ressources comme des investissements durables. (Photo: © Getty Images)

La taxonomie classe les bâtiments économes en énergie et en ressources comme des investissements durables. (Photo: © Getty Images)

Visant à associer la continuité de l’économie à des principes d’écologie et de durabilité, la taxonomie européenne est un outil précieux dans la lutte contre le greenwashing, ayant pour objectif de réduire les émissions carbone de 50% d’ici à 2030 et d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050.

Depuis juillet 2018, un groupe d’experts de la Commission européenne travaille sur le plan de taxonomie de l’Union européenne. Cette classification standardisée évalue la durabilité de quelque 70 activités économiques représentant 93% des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l’Union européenne. Le plan final prévoit une application pour la fin de 2021.

Outre le plan d’action de l’UE pour le financement durable visant à assurer une plus grande transparence du marché financier, les nouveaux critères européens uniformes sont un moyen important de mettre en œuvre le «Green Deal» de la Commission européenne. Le but est d’avoir une définition commune des activités vertes et de lutter contre les diverses pratiques de greenwashing.

Et l’immobilier dans tout cela?

Responsable d’environ 40% de la consommation d’énergie et de 36% des émissions de carbone, le bâtiment est le secteur qui consomme le plus d’énergie au sein de l’Union européenne.

Les changements du secteur immobilier: les critères des investissements changent

Avec l’introduction de la taxonomie, les investissements dans l’efficacité énergétique par la rénovation des bâtiments, les nouvelles constructions et l’exploitation optimisée des bâtiments existants sont encouragés.

Ainsi, tous les processus de diligence raisonnable ainsi que la gestion active des risques des entreprises sur le marché financier seront dorénavant soumis à une réévaluation complète.

Par conséquent, à l’avenir, la certification d’efficacité énergétique sur la base d’un certificat de performance énergétique ne sera plus suffisante pour prouver les qualifications GES d’un bâtiment.

Concernant l’atténuation au changement climatique, quatre activités ont été identifiées pour le secteur de l’immobilier:

-       la construction de nouveaux bâtiments;

-       la rénovation de bâtiments existants;

-       les mesures de rénovation individuelles et les services professionnels;

-       l’acquisition/gestion de bâtiments.

Comment faire pour faire évaluer des immeubles au Luxembourg?

Afin de réévaluer la valeur marchande de votre projet ou de vos biens immobiliers, nos experts vous fourniront une base de données valable pour le marché financier et immobilier. Outre les technologies d’isolation modernes et les systèmes de chauffage efficaces, les bilans énergétiques et CO₂ dans le processus de fabrication des matériaux de construction, l’intégration des espaces verts dans le concept de construction et l’évitement des déchets dans le processus de construction seront pris en compte.

L’approche holistique de Drees & Sommer en matière de conseil apporte une valeur ajoutée au client en fournissant des déclarations fiables sur la durabilité, la circularité et l’efficacité énergétique des bâtiments jusqu’à la constitution de portefeuilles immobiliers complets.

Outre un bâtiment durable à l’épreuve du temps, la valeur ajoutée directe pour nos clients comprend surtout les avantages d’un financement durable à des conditions améliorées, notamment dans le cadre des fonds régulés par les attentes des Green Bounds, Carbon Funds ou Circular Bounds. L’assiette fiscale améliorée est également intéressante d’un point de vue purement ROI inclus dans le Business Plan.

Des solutions existent pour des projets très différents. Parlons-en ICI ou contactez-nous à [email protected]