POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

dans le contexte du rapport waringo

Stéphane Bern annule sa venue à Luxembourg



Stéphane Bern ne veut pas que sa venue prête à confusion. (Photo: dbcreation.be/Archives)

Stéphane Bern ne veut pas que sa venue prête à confusion. (Photo: dbcreation.be/Archives)

L’animateur devait participer jeudi à une table ronde sur les «femmes de pouvoir». Il a décidé d’annuler sa venue suite à la publication du rapport de Jeannot Waringo sur la Cour grand-ducale.

Ce sera une petite déception pour tous ceux qui apprécient Stéphane Bern, animateur des émissions «Secrets d’histoire» ou «Le Village préféré des Français». Il devait participer jeudi soir à une table ronde dont le thème sera «les femmes de pouvoir», organisée par l’association Women in Business  à l’École et lycée français Vauban.

Ce lundi, il a fait savoir qu’il ne viendrait pas. «Dans un moment tendu [autour du rapport Waringo], ma venue au Luxembourg pour une conférence sur les femmes de pouvoir pourrait prêter à confusion et s’avérer contre-productive pour soutenir l’association pour laquelle je viens discourir», a-t-il fait savoir.

Au secours de la Grande-Duchesse

Alors que le rapport n’avait pas encore été rendu public, Stéphane Bern s’était empressé, la semaine dernière, de voler au secours  de la Grande-Duchesse. Prédisant que «ce rapport, vous allez le voir, c’est une montagne qui va accoucher d’une souris. Tout le monde croit avoir lu le rapport, mais personne ne l’a vu. Je peux vous dire qu’à aucun moment dans le rapport on ne met en cause la Grande-Duchesse Maria Teresa.»

Sans doute sous le coup de l’émotion, il avait aussi qualifié de «journaleux» certains de nos confrères.

Quant à la conférence organisée jeudi soir, c’est Françoise Laborde qui a accepté de remplacer Stéphane Bern pour rejoindre Leïla Kaddour  afin de se livrer au jeu des questions/réponses sur son «Parcours d’une femme engagée».

Journaliste, écrivain et présentatrice de télévision française, Françoise Laborde est aussi connue pour ses prises de position et engagements sociétaux: féminisme, laïcité, lutte contre le harcèlement des femmes dans les médias, mais aussi contre l’homophobie, la maltraitance des enfants, et notamment la violence dans les centres d’accueil des enfants placés…