LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Olivier Toth  (CEO de la Rockhal)

Sonic Visions: «Un lieu de rencontres et d’échanges»



285871.jpg

Le CEO de la Rockhal, Olivier Toth, considère que le festival Sonic Visions doit rester d’une taille accessible. (Photo: Archives Maison Moderne)

De jeudi 14 à samedi 16 novembre aura lieu le festival musical Sonic Visions, organisé par et à la Rockhal. Concerts et conférences sont au programme. Le CEO de la Rockhal, Olivier Toth, a répondu aux questions de Paperjam.

Quelle est l’ambition du festival Sonic Visions?

Olivier Toth . – «L’événement réunit l’ensemble des disciplines que nous mettons en avant avec le Rocklab, en combinant nos deux activités principales: d’un côté, l’organisation de concerts avec la promotion d’artistes émergents. D’un autre côté, un centre de ressources et un incubateur pour les acteurs du secteur de la musique.

C’est aussi l’occasion de faire valoir le réseau que nous avons construit dans l’industrie musicale depuis des années. Car il s’agit d’un lieu de rencontres et d’échanges avec les artistes que nous promouvons, ainsi qu’avec tout le secteur de la création, qui oscille autour de la musique, et pas seulement au Luxembourg, mais aussi au niveau de la Grande Région, et même de l’Europe.

Comment ce festival a-t-il débuté?

«Au départ, l’événement se voulait une introduction au marché luxembourgeois et une présentation au public des artistes internationaux émergents. Nous avions aussi l’ambition de créer pour les acteurs de la musique une plate-forme menant à des affaires de collaboration internationale. Nous continuons dans cette lignée, même si le secteur a évolué, de même que le festival.

Lors de la première édition, en 2008, entre 150 et 200 visiteurs professionnels étaient présents pour les conférences. Désormais, il y en a 600. Nous avons atteint nos limites. L’objectif est que chacun puisse discuter avec tout le monde et nouer des contacts. Nous veillons donc à ce que cet événement reste d’une taille accessible.

À quel public s’adresse l’événement?

«Notre programme s’adresse à toutes les personnes, pas forcément aux professionnels, intéressées par l’écosystème de la musique.

Des workshops sont organisés autour de sujets pratiques. Par exemple, comment organiser la tournée d’un groupe ou pitcher sa musique. Des panels permettront de discuter de certains sujets théoriques avec la possibilité de controverses.

Et durant les keynotes, des speakers viendront parler de leur expérience. Car même ceux qui ont une carrière remarquable ont eu des débuts timides et ont dû travailler et faire preuve de persévérance. En l’occurrence, seront présents Pedro Winter, manager de Justice, ex-manager des Daft Punk et grand ambassadeur de la French Touch, et Dan Reynolds, du groupe Imagine Dragons.

Et bien sûr, les soirées du festival permettront à chacun de découvrir les talents de demain, sur quatre scènes, dans le cadre exceptionnel des hauts fourneaux.»

Pour retrouver plus d’informations, rendez-vous sur le site officiel de l’événement