ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Bilan annuel

La SNHBM mise de plus en plus sur la colocation



Elmen est le projet phare de la SNHBM pour ces prochaines années. (Illustration: Image Banana Republic Office/3G/SNHBM)

Elmen est le projet phare de la SNHBM pour ces prochaines années. (Illustration: Image Banana Republic Office/3G/SNHBM)

La Société nationale des habitations à bon marché (SNHBM) a présenté son bilan annuel 2019 et les perspectives 2020. Un nombre de constructions en constante hausse, un parc locatif qui s’agrandit et l’expérimentation de la colocation sont au programme.

Depuis 2015, la SNHBM – qui a fêté en 2019 ses 100 ans d’existence – a changé de stratégie pour parvenir à construire plus de logements à coût abordable que dans le passé. Elle s’est fixé comme objectif de tripler le nombre de logements construits en moyenne par an jusqu’en 2024, passant de 80 logements à 250 logements par an en moyenne. Un objectif qu’elle parvient à tenir à ce jour.

Pour l’année 2019, 226 logements ont été achevés, 961 étaient en cours de construction et 266 ont été mis en chantier. Un nouveau record atteint dans l’histoire de la SNHBM, qui est soutenue par une équipe grandissante (23 nouveaux collaborateurs rien que pour l’année 2019) et des bureaux qui seront réaménagés par les architectes de EL’LE – Interior Stories au cours de l’année 2020.

Cette année a aussi été l’occasion de revoir les formalités des dossiers de candidature pour mieux les adapter à la situation de crise actuelle et éviter, à l’avenir, toute nouvelle situation embarrassante comme cela a pu être le cas dans le passé où des demandeurs avaient campé devant les portes de la SNHBM pour déposer en premier leur dossier. C’est ainsi que la composition du ménage au moment de la remise du dossier devient un nouveau critère pour se voir attribuer un logement adéquat à la taille du foyer occupant.

La location se développe

Par ailleurs, la SNHBM a choisi de renforcer son parc locatif pour offrir plus de locations à prix abordable. Actuellement, le parc locatif de la SNHBM représente 262 unités. Cette stratégie est mise en place en collaboration avec le ministère du Logement et le Fonds Kirchberg, qui met à disposition des terrains constructibles avec des baux emphytéotiques. L’objectif est de construire au moins 50 nouveaux logements locatifs par an. À noter que pour l’année 2019, 48 logements locatifs ont été mis en chantier. Et que courant 2020, ce seront 100 nouveaux logements qui seront achevés.

Aussi, afin de mieux répondre aux besoins actuels, la SNHBM se lance dans la réalisation de projets de colocation. Des colocations sont planifiées à Elmen où trois appartements seront réservés à cet habitat partagé, représentant un total de 19 chambres. Cinq autres logements pour un total de 22 chambres sont également prévus à Belval Nord, à proximité de l’université.

Mais chacun sait que le nerf de la guerre du logement réside dans l’accès au foncier. C’est pour cela que la SNHBM a multiplié les collaborations avec les communes. Au cours de ces 10 dernières années, la SNHBM a collaboré avec environ 30 communes à travers le pays, comme Differdange, Hesperange, Sanem, Walferdange, Sandweiler, Diekirch, Heiderscheid, Bissen, Grosbous, Bourscheid… Toutes ces collaborations, conjuguées à l’achat de foncier auprès de particuliers, vont permettre à la SNHBM de mettre en chantier environ 300 logements répartis sur huit sites en 2020.

Vue des logements à Elmen. (Illustration: SNHBM)

1 / 8

Vue de la Maison pour tous à Elmen. (Illustration: STDM)

2 / 8

Vue d’une des résidences à Elmen. (Illustration: SNHBM)

3 / 8

Vue générale du site dans son environnement. (Illustration: Image 3G/SNHBM)

4 / 8

Vue d’une des résidences à Elmen. (Illustration: SNHBM/Banana Republic Office)

5 / 8

Vue d’une des résidences à Elmen. (Illustration: SNHBM/Banana Republic Office)

6 / 8

Vue d’un des parkings centralisés. (Illustration: Tetra Kayser Associés)

7 / 8

Vue d’un des parkings centralisés. (Illustration: Tetra Kayser Associés)

8 / 8

Elmen, le projet phare

 C’est à Olm que la SNHBM a choisi de développer un projet d’envergure, Elmen, qui consiste en la création de trois villages à la place de la campagne, représentant à terme 750 à 800 logements. Le premier PAP (348 logements) est en cours de réalisation et la commercialisation des 50 premières unités d’habitation sera lancée en juillet. On y trouvera des maisons unifamiliales en bois (neuf typologies différentes) et des résidences en construction traditionnelle. Les 100 premiers logements seront livrés fin 2021/début 2022.

Mais la SNHBM ne construit pas que des logements. Est aussi sous sa responsabilité la construction d’une crèche, d’une école, d’un supermarché, d’une Maison pour tous, de commerces et de bureaux, tout ceci contribuant à la création d’un quartier mixte où la voiture ne sera presque pas présente dans l’espace public.