LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

Pandémie

Le Siren’s Call reporté une nouvelle fois



Le festival Siren’s Call ne pourra pas encore se dérouler cette année. (Photo: Nader Ghavami / archives Maison Moderne)

Le festival Siren’s Call ne pourra pas encore se dérouler cette année. (Photo: Nader Ghavami / archives Maison Moderne)

Les organisateurs du Siren’s Call ont annoncé que le festival de musique doit être reporté une nouvelle fois cette année encore. La faute, bien entendu, aux raisons sanitaires qui ne permettent pas encore d’organiser un événement de ce type.

C’est pourtant avec acharnement et beaucoup de passion que les équipes à la tête de l’organisation du festival de musique Siren’s Call ont œuvré au cours de ces derniers mois pour que le public puisse retrouver les plaisirs des concerts live, et les artistes les joies de la scène et du partage avec les spectateurs. Mais il faudra patienter encore une année supplémentaire avant que cela arrive, car le festival initialement programmé le 26 juin 2021 est reporté au 25 juin 2022. «Malheureusement, la situation ne laisse pas beaucoup de place au doute», explique Michel Welter, programmateur du festival, joint par téléphone. «Même avec la vaccination qui va bon train, la distanciation, le port du masque… il n’est pas encore possible d’organiser un festival à ce jour.»

Ce report est en fait le second pour le festival organisé par l’Atelier et Neimënster, qui avait déjà dû être reporté en 2020 pour les mêmes raisons. Le report a été annoncé via les réseaux sociaux du festival, indiquant également que tous les tickets déjà achetés – environ 1.500 – restent valables pour l’édition de l’année prochaine.

Créé en 2017, le festival Siren’s Call est le dernier-né des festivals au Luxembourg, après l’arrêt de Rock-a-Field. Un festival qui présente une jauge moyenne en dessous de 3.000 personnes et qui, en journée, est sympathiquement familial. Si la version «normale» n’était pas envisagée pour 2021, une version «confinée» était dans la tête des organisateurs, comme l’avait confirmé Michel Welter il y a quelques semaines . La programmation était même ficelée et consistait à 95% en la programmation prévue pour 2020. «Ce n’est pas grave, on recommence pour l’année prochaine!», rassure Michel Welter. 

Et que les amateurs de musique live se rassurent, l’équipe de l’Atelier a encore des cartes à jouer et travaille activement à finaliser une programmation «confinée» pour cet été dans de nouveaux lieux en plein air, «où nous ne sommes encore jamais allés», avec une capacité qui leur permettra de pouvoir travailler et d’avoir «plus de monde dans le public que sur et derrière la scène».