PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Bilan annuel

Le secteur bancaire et la crise du Covid-19 en 5 chiffres



Les banques ont accepté 97% des demandes de moratoires sur les crédits, pour un montant total représentant 3,7 milliards d’euros. À l’image de gauche à droite: Yves Maas (CEO par intérim), Guy Hoffmann (président) et Pierre Etienne (vice-président) de l’ABBL. Romain Gamba / Maison Moderne

Les banques ont accepté 97% des demandes de moratoires sur les crédits, pour un montant total représentant 3,7 milliards d’euros. À l’image de gauche à droite: Yves Maas (CEO par intérim), Guy Hoffmann (président) et Pierre Etienne (vice-président) de l’ABBL. Romain Gamba / Maison Moderne

Moratoires sur les crédits, prêts garantis par l’État, participation à la campagne de dépistage du virus… Tour d’horizon des effets indirects du Covid-19 sur la place financière avec les chiffres livrés par l’ABBL le 1er juillet.

Depuis la période de confinement due au Covid-19, les banques soutiennent l’activité économique du pays. Quatre mois après le début de la crise, son association sectorielle, l’ABBL, a dressé un premier bilan  lors d’une conférence de presse le 1 er juillet .

Résumé du rôle joué par le secteur bancaire en cinq chiffres.

(Les chiffres sont arrêtés au 19 juin 2020 et ont été fournis à l’ABBL par la CSSF.)

18.386

C’est le nombre de moratoires sur les crédits demandés aux banques. Celles-ci ont accepté 97% de ces demandes, pour un montant total des reports de crédits représentant 3,7 milliards d’euros.

245

245 dossiers de demandes de prêts garantis par l’État ont été déposés auprès des établissements bancaires. 70% d’entre eux ont trouvé une issue favorable. Des dossiers encore en cours de traitement font partie des 30% restants. Au total, 71 millions d’euros ont été débloqués à ce titre.

8

Huit banques ont participé à la campagne de prêts garantis par l’État : la Spuerkeess, BGL BNP Paribas, la BIL, la Banque de Luxembourg, Raiffeisen, ING, Bank of China et la banque BCP.

770

C’est le nombre d’autres nouvelles demandes de prêts effectuées pendant la période du Covid-19 (soit depuis le 12 mars). 75% ont été approuvées, pour un montant total de 75 millions d’euros.

1 sur 5

Il s’agit de la part de salariés de la place financière censée réaliser un test de dépistage du virus chaque semaine. Ce qui permettrait de mettre en place rapidement des mesures adéquates en cas de résultat positif au test.

L’ABBL encourage ainsi ses sociétés membres et leurs quelque 26.000 employés à se soumettre au test. Le programme de dépistage à grande échelle du secteur financier est organisé en coopération avec le Luxembourg Institute of Health, le ministère de la Santé, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et le Fonds national de la recherche.