PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fonds

Fintech

Une recrue de choix pour Next Gate Tech



Démissionnaire de son mandat de country leader de State Street trois semaines avant l’officialisation du rachat de BBH, Eduardo Gramuglia endosse un rôle stratégique dans la fintech Next Gate Tech. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/archives)

Démissionnaire de son mandat de country leader de State Street trois semaines avant l’officialisation du rachat de BBH, Eduardo Gramuglia endosse un rôle stratégique dans la fintech Next Gate Tech. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/archives)

Soutenue principalement par Middle Games Ventures et le Digital Tech Fund, Next Gate Tech annonce l’arrivée stratégique de l’ex-country leader de State Street, Eduardo Gramuglia, comme chief revenue officer.

Après avoir recruté un ex-directeur de PwC comme directeur de la stratégie, à savoir Chris Edge, la fintech de Davide Martucci annonce avoir enrôlé l’ex-country leader de State Street à Luxembourg, Eduardo Gramuglia.

Trois semaines avant l’officialisation du rachat de BBH par State Street, le 7 septembre, et sans que les deux événements soient liés, ce dernier avait quitté ses fonctions, moins de deux ans après son arrivée, au profit de Riccardo Lamanna.

Chez Next Gate Tech, fintech spécialisée dans l’analyse et l’automatisation des fonds d’investissement et qui compte une trentaine de salariés, le CEO Davide Martucci et le cofondateur et directeur technique, Semin Ibisevic, lui confient un mandat qui va bien au-delà du rôle d’un directeur commercial.

M. Gramuglia «est en charge de toutes les équipes/décisions stratégiques qui impactent le revenu. Il supervise donc l’équipe des ventes, le marketing, les partenariats, le customer support, le modèle de pricing et la facturation des services», indique-t-on du côté de la fintech.