LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Bien-être

ministre marathonien

Qu’est-ce qui fait courir Henri Kox?



Henri Kox (Déi Gréng), ministre du Logement et de la Sécurité intérieure, aime courir, beaucoup, partout, et par tous les temps. Marathonien et triathlète, ses sorties baskets aux pieds lui donnent l’occasion de se vider la tête… ou de penser à ses dossiers.

La vie d’un ministre est rarement de tout repos. Néanmoins, Henri Kox , en charge du Logement et de la Sécurité intérieure, essaie «tous les jours d’avoir une activité sportive, même petite». Il oublie de dire que, dans son cas, cette régularité l’a déjà amené, et le conduira encore, à avaler des marathons ou à finir des triathlons, notamment en compagnie de sa fille.

Il était d’ailleurs prêt pour l’Ironman 70.3 de Remich, reporté de juin à octobre, avant d’être annulé. «Ce n’est pas grave: cela me laisse plus de temps pour le préparer pour juin 2021», s’amuse-t-il.

À un jet de pierre de la place de l’Europe et de son bureau, Henri Kox nous a invités à le suivre en jogging. Une occasion de nous révéler ce qui le fait courir, ce que cela lui apporte, et de glisser quelques conseils à celles et ceux qui voudraient l’imiter.

Cet article est issu de la newsletter Paperjam Running, le rendez-vous mensuel pour suivre l’actualité du running au Luxembourg. Vous pouvez vous abonner en suivant ce lien .