LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Restauration

Le menu de Pâques du «Pâtissier de l’année»



Lionel Marchand s’active pour boucler les 460 desserts attendus ce dimanche au restaurant Amélys. (Photo: D.R.)

Lionel Marchand s’active pour boucler les 460 desserts attendus ce dimanche au restaurant Amélys. (Photo: D.R.)

Les chocolatiers sont en ébullition depuis quelques jours pour préparer leur fête fétiche: Pâques. Désigné «Pâtissier de l’année» depuis quelques semaines, Lionel Marchand, le chef pâtissier de l'hôtel Le Royal, nous dévoile son menu pascal.

À 32 ans, le chef pâtissier de l’hôtel Le Royal, est loin d’être un inconnu. Remarqué lors de l’émission française «Qui sera le prochain grand pâtissier?» en 2014, le jeune chef originaire d’Arlon a fait du chemin depuis.

Auréolé «Pâtissier de l’année 2019» par Gault&Millau Luxembourg, Lionel Marchand apprécie particulièrement la période de Pâques. C’est le moment propice pour laisser parler sa créativité.

15 kilos de chocolat et 460 desserts

Ce week-end, Lionel Marchand ajoutera une touche pascale au traditionnel brunch dominical.

À commencer par le gigantesque lapin en chocolat qui accueillera les clients. «On a mis une journée à deux pour le réaliser et 15 kilos de chocolat ont été nécessaires. On a également utilisé du chocolat blanc modelé pour réaliser les moulages sur la tête du lapin», détaille le chef.

Un lapin de Pâques au look fun et décalé qui impressionne!  (Photo: L.M.)

Un lapin de Pâques au look fun et décalé qui impressionne!  (Photo: L.M.)

Outre cette pièce magistrale, le restaurant prépare pas moins de 460 desserts. «On a des crêpes flambées à la minute, une fontaine en chocolat ou nos propres Magnum réalisés maison. Mais nous aurons surtout les nids de Pâques déclinés en différentes saveurs: pommes-ananas-coco, chocolat-framboise, caramel-café, fraise-menthe-yuzu, passion-vanille», explique fièrement Lionel Marchand.

Enfin, un menu spécial «Pâques» sera également servi le lundi midi à l’Amélys, le restaurant-brasserie de l’établissement, pour lequel le chef associera la fraise gariguette à la rhubarbe.