LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

Musique

Wejdene et Soolking bientôt à Esch et Luxembourg



Star sur Tiktok, Wejdene sera chez nous à la mi-octobre.  (Photo: Instagram Wejdene)

Star sur Tiktok, Wejdene sera chez nous à la mi-octobre.  (Photo: Instagram Wejdene)

Avec la venue de Wejdene le 13 octobre à l’Atelier et celle de Soolking à la Rockhal le 31 du même mois, le Luxembourg accueillera deux phénomènes en l’espace de quelques jours.

La Rockhal a été la première à dégainer avec l’annonce en début de semaine dernière du passage de la tournée «Sans visa» de Soolking. Ce dernier sera à Esch (au Club) le 31 octobre prochain. Soolking, de son vrai nom Abderraouf Derradji, est un vrai phénomène depuis trois ans dans le paysage musical français et même international. Le rappeur, chanteur et ancien danseur algérien avait connu le succès avec les tubes «Milano», «Guérilla» et «Dalida» avant de voir son premier album, «Fruit du démon», puis son deuxième, «Vintage», certifiés disque d’or (soit plus de 50.000 exemplaires écoulés). Un fait devenu rarissime ces dernières années!

En 2022, le voilà qui revient avec «Suavemente» qui cumule déjà plus de 51 millions de vues sur YouTube. Un single annonçant son très attendu troisième album, également baptisé «Sans Visa».

L’autre grande salle luxembourgeoise, l’Atelier, a, elle, annoncé quelques heures plus tard, l’organisation durant ce même mois d’octobre d’un autre concert événement puisque Wejdene sera dans la capitale le 13 octobre. Wejdene, c’est cette jeune chanteuse pop urbaine devenue star sur Tiktok, avant d’exploser les compteurs en 2020 et 2021 avec ses hits viraux «Anissa» (près de 100 millions de vues sur YouTube) et «Coco» (78 millions). Puis un premier album, «16» (son âge à l’époque), lui aussi disque d’or. Elle viendra également présenter du nouveau matériel, dans la foulée de sa dernière chanson, «La meilleure».

The Afghan Whigs et Tove Lo

Pour les amateurs de rock alternatif, on notera plutôt la présence de The Afghan Whigs le 30 octobre à la rue de Hollerich. Ayant connu son petit succès dans les années 1990, le groupe américain emmené par son leader, Greg Dulli, a annoncé la sortie d’un nouvel album, «How do you burn?» pour le 9 septembre prochain.

Enfin, on ne voudrait pas oublier d’évoquer la présence le 12 novembre prochain de la Suédoise Tove Lo – celle du hit «Habits (stay high)» – et sa musique électro sur la scène de l’Atelier. Surtout que d’ici là, la Scandinave pourrait bien avoir signé un des tubes de l’été avec son tout nouveau morceau, «No one dies from love». Une sorte de croisement entre The Weeknd, Madonna et même une pointe de Daft Punk…