LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

Concours d’architecture

Le Pavillon Source Bel-Val a son concepteur



C’est le projet conçu par BeBunch, Ney & Partners et Laura Mannelli qui a remporté la consultation pour le Pavillon Source Bel-Val.  (Illustration : BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli)

C’est le projet conçu par BeBunch, Ney & Partners et Laura Mannelli qui a remporté la consultation pour le Pavillon Source Bel-Val.  (Illustration : BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli)

Une consultation rémunérée a été lancée par la commune de Sanem pour la conception du Pavillon Source Bel-Val, destiné à valoriser une eau de source de la région, mais oubliée au fil du temps. C’est le collectif composé par BeBunch, Ney & Partners et Laura Mannelli qui a remporté le premier prix.

La commune de Sanem a organisé une consultation rémunérée pour proposer à cinq participants invités de concourir pour la conception d’un nouveau pavillon destiné à valoriser l’histoire d’une source d’eau se situant sur son territoire: la source Bel-Val. Cette eau de source était très connue dans les années 1900-1920, et même exportée à travers le monde et récompensée par plusieurs médailles d’or, mais a subi les affres de la Grande Dépression des années 1930, qui stoppa net son exploitation.

L’eau de Bel-Val avait acquis une réputation mondiale. (Illustration : Commune de Sanem)

L’eau de Bel-Val avait acquis une réputation mondiale. (Illustration : Commune de Sanem)

Pourtant, la source existe toujours et l’eau continue de couler en contrebas du parc «Um Belval», à l’intersection du boulevard de la Recherche et du boulevard du Jazz. Aussi la commune a souhaité remettre en avant son histoire et a saisi l’opportunité d’Esch2022 – Capitale européenne de la culture et de la thématique «Remix Nature» pour lancer ce projet de pavillon, qui doit combiner espace récréatif, zone de repos, de restauration et sanitaires.

Cinq invités, un lauréat

Cinq bureaux d’architectes ont été invités à concevoir un projet de pavillon. Quatre ont remis un projet au jury. C’est finalement le collectif composé par BeBunch, Ney & Partners et Laura Mannelli qui remporte le premier prix. Un second prix, doublé par une mention spéciale du jury, est attribué au trio Étienne Duval, Pauline Lacord et Julie Marthe Hoffmann. Enfin, le troisième prix est décerné au binôme 2001-NJOY. Le quatrième candidat était composé par le duo Formsociety-Serge Ecker.

Vue du projet de BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli. (Illustration : BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli)

1 / 8

Vue du projet de BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli. (Illustration : BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli)

2 / 8

Vue du projet de BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli. (Illustration : BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli)

3 / 8

Vue du projet de BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli. (Illustration : BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli)

4 / 8

Vue du projet de BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli. (Illustration : BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli)

5 / 8

Master plan du projet de BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli. (Illustration : BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli)

6 / 8

Plan masse du projet de BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli. (Illustration : BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli)

7 / 8

Vue en plan du projet de BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli. (Illustration : BeBunch-Ney & Partners-Laura Mannelli)

8 / 8

Le jury a particulièrement apprécié dans le projet lauréat «l’intégration paysagère et la légèreté de la proposition. Avec ses formes circulaires et ses grandes Umbrellas, le rapport à l’eau et les références sont immédiats, le tout en respectant les principes premiers de l’économie circulaire. La présence de l’eau est intégrée à la scénographie et le lien à la source est rendu possible par la réalité augmentée.»

Vue du projet de Lacord-Duval-Hoffmann. (Illustration : Lacord-Duval-Hoffmann)

1 / 6

Vue du projet de Lacord-Duval-Hoffmann. (Illustration : Lacord-Duval-Hoffmann)

2 / 6

Vue du projet de Lacord-Duval-Hoffmann. (Illustration : Lacord-Duval-Hoffmann)

3 / 6

Coupe du projet de 2001-NJOY. (Illustration : 2001-NJOY)

4 / 6

Vue du projet de 2001-NJOY. (Illustration : 2001-NJOY)

5 / 6

Vue intérieure du projet de 2001-NJOY. (Illustration : 2001-NJOY)

6 / 6

Ce pavillon s’intégrera par ailleurs dans le «grand parcours», un projet historique et artistique s’étendant sur les quatre localités de la commune (Sanem, Belvaux, Soleuvre et Ehlerange) qui sera développé à l’occasion d’Esch2022. Le futur pavillon constituera certainement un des points de ralliement de ce parcours. Il pourra également servir aux activités de la commune.