COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

DIGEST

Paperjam Express: ce qu’il faut retenir ce lundi



Paperjam Express, c’est une sélection des informations à absolument retenir de cette journée.  (Photo: Maison Moderne)

Paperjam Express, c’est une sélection des informations à absolument retenir de cette journée.  (Photo: Maison Moderne)

Chaque jour, Paperjam vous propose une sélection des informations les plus importantes et pertinentes de la journée, déclinées sous forme de résumés. À lire, mais aussi à écouter, et à approfondir sur le site paperjam.lu.

John Psaila restera managing partner de Deloitte Luxembourg

Associé-gérant de Deloitte Luxembourg depuis 2018, John Psaila le restera jusqu’en 2026. Il vient d’être réélu pour un second mandat de quatre ans, qui commencera le 1er juin 2022 . Les associés du cabinet d’audit au Luxembourg ont voté ce lundi, lors d’une assemblée générale. Ils définissent son premier mandat comme «marqué par une croissance soutenue en dépit des défis posés par la pandémie». L’homme de 43 ans, bientôt 44, avait rejoint la société en 1995, à Malte. Avant de s’installer au Luxembourg pour la première fois en 1999, où il était envoyé pour un échange de cinq semaines. «C’est avec une énergie et une détermination renouvelées que j’aborde ces prochaines années», a-t-il commenté. Deloitte Luxembourg compte 139 partners et 2.300 salariés.

La taxe CO2 dans le viseur de l’ACL et de l’ULC

Après l’Automobile Club du Luxembourg (ACL), c’est l’Union luxembourgeoise des consommateurs (ULC) qui demande le gel de la taxe sur le CO2 pour limiter la hausse des prix de l’énergie . Dès le 1er janvier prochain, cette taxe sur chaque tonne de CO2 émise sera de 25 euros au lieu de 20 euros aujourd’hui, avant de passer à 30 euros en janvier 2023. L’ACL et l’ULC ont rappelé que le prix de l’essence au Luxembourg a connu «une augmentation annuelle de 31%, la plus élevée d’Europe». L’association ayant pour but la défense des consommateurs «a appelé le gouvernement à envisager sérieusement un gel des prix de l’énergie, comme cela a été fait par exemple dans notre pays voisin, la France, pour les prix du gaz». Pour les ménages les plus modestes, cette nouvelle taxe est assortie d’un supplément de crédit d’impôt. Il faudra attendre la fin d’année pour tirer le bilan sur les différents effets de cette taxe.

Regain d’optimisme sur la place financière

Selon les résultats d’un sondage mené en octobre par Luxembourg for Finance (LFF) auprès de 400 cadres et dirigeants européens de la Place, le climat général des affaires profite d’un léger regain d’optimisme . La confiance est en nette hausse par rapport aux 12 derniers mois pour plus de 60% des sondés. Plus de la moitié s’attendent à ce que leur organisation augmente les investissements à l’international en 2022, soit 33% de plus qu’il y a un an. Ce sont en revanche les risques «géopolitiques» qui préoccupent les professionnels. 79% d’entre eux se disent préoccupés par la perte d’influence de l’Union européenne et 77% par les incertitudes géopolitiques. Au top 3 des préoccupations vient ensuite le changement climatique, qui amène 77% des financiers à s’interroger. Au niveau local, la préoccupation majeure reste la rareté des talents pour 66% des sondés. 51% des personnes interrogées craignent que leur organisation ne soit pas apte à résoudre le problème, contre 44% en avril de cette année.

Mais aussi…

Shell veut transférer son siège au Royaume-Uni

Le géant pétrolier Shell annonce qu’il souhaite simplifier sa structure et «aligner sa résidence fiscale avec le pays dans lequel il est enregistré, le Royaume-Uni», où il relocaliserait aussi ses instances dirigeantes. Une décision que regrette le gouvernement néerlandais. Le nom «Royal Dutch» serait aussi retiré du nom du groupe.