PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

Marchés financiers

Origin Markets, une série A à 7 millions avec Clearstream et le LSE



Un mois après avoir annoncé sa levée de fonds en série A, Origin Markets a eu le feu vert du régulateur pour ses financements de 7 millions d’euros supplémentaires, dans un tour dirigé par Clearstream et la Bourse de Luxembourg. (Photo: Shutterstock)

Un mois après avoir annoncé sa levée de fonds en série A, Origin Markets a eu le feu vert du régulateur pour ses financements de 7 millions d’euros supplémentaires, dans un tour dirigé par Clearstream et la Bourse de Luxembourg. (Photo: Shutterstock)

Un mois après avoir annoncé une levée de fonds de série A, Origin Markets a indiqué qu’elle avait obtenu le feu vert du régulateur pour les 7 millions de dollars apportés par Clearstream et la Bourse de Luxembourg. Soit 10 millions de dollars au total.

Pionnier des marchés de capitaux de dette numériques, la londienne Origin Markets propose trois produits qui travaillent ensemble pour automatiser l’émission de dette: ses modules «Marketplace», «Documentation» et «Post-Trade».

La fintech compte plus de 90 émetteurs et 20 courtiers comme clients, dont certains des plus grands acteurs des marchés financiers internationaux.

L’ambition est de continuer à développer la plateforme existante d’Origin Markets afin de créer une plateforme d’émission numérique de bout en bout et de traitement direct pour les marchés internationaux de capitaux à revenu fixe, permettant l’émission, la cotation et le règlement instantanés, T+0.

La plateforme fournit déjà un service de cotation numérique intégré, permettant aux émetteurs et à leurs agents de se faire coter auprès du LSE (Luxembourg Stock Exchange) en un seul clic. Il commencera à offrir la génération instantanée d’ISIN pour les transactions cristallisées sur la documentation d’origine en utilisant les ISIN alloués par Clearstream. Les parties visent à mettre en service cette fonctionnalité d’ici la mi-2021. Cela sera suivi par l’intégration de contrôles d’admission ICSD normalisés et automatisés dans la plateforme, conduisant à l’automatisation de l’origination aux processus de règlement et de paiement.

Alors que l’accent sera initialement mis sur le marché obligataire Eurobond couvert par les ICSD, les parties visent à étendre l’offre pour couvrir également d’autres classes d’actifs et segments de marché à l’avenir.