ENTREPRISES & STRATÉGIES — Architecture + Real Estate

Vincent Bechet (Inowai)

«On peut s’attendre à une grande année»



Après une longue phase de travaux, Vincent Bechet, managing director d’Inowai, a pu emmener ses troupes dans les nouveaux locaux route d’Esch, il y a deux semaines. (Photo: Maison Moderne)

Après une longue phase de travaux, Vincent Bechet, managing director d’Inowai, a pu emmener ses troupes dans les nouveaux locaux route d’Esch, il y a deux semaines. (Photo: Maison Moderne)

Ce mercredi 27 février en soirée, l’agent immobilier Inowai organise sa conférence annuelle à la Chambre de commerce. L’occasion de faire le point sur les tendances attendues en 2019 pour l’immobilier luxembourgeois, avec Vincent Bechet, son managing director.

Quels seront les grands moments pour l’immobilier luxembourgeois en 2019?

Vincent Bechet. «On peut encore s’attendre à une grande année. On devrait pouvoir franchir la barre des 2 milliards d’euros d’investissement comme en 2018. Le dernier exercice a été le meilleur depuis la crise de 2008 et Inowai peut se targuer d’avoir réalisé 25% du montant total des investissements.

Un événement imprévu peut toujours survenir mais, à fin février, on annonce déjà trois mandats de vente d’immeubles pour un total estimé entre 700 et 800 millions d’euros. C’est donc déjà bien parti. Au niveau des projets, le site Villeroy & Boch (44.000m2) devrait être attribué, le projet résidentiel du Pulvermuhl (24.000m2) devrait démarrer et le site unique du Parlement européen, qui fait plus de 100.000m2, devrait enfin être livré. Et n’oublions pas le développement d’Esch-Belval, qui promet encore d’autres beaux projets.

On devrait à nouveau franchir le cap des 2 milliards d’euros d’investissement.

Vincent Bechet,  managing director,  Inowai

2019 sera aussi une année importante pour jauger la force du commerce luxembourgeois, avec les ouvertures du centre commercial Auchan Cloche d’Or en mai, et de Royal-Hamilius en fin d’année. Peut-on se montrer optimiste?

«Y aura-t-il trop de surfaces commerciales au Luxembourg? Je n’ai pas la réponse, mais ce que je vois, c’est que le samedi, cela reste compliqué de trouver une place de parking dans les centres commerciaux de la capitale. La population s’accroît de 12.000 personnes chaque année, il faut en tenir compte. Enfin, la société Citrus, qui commercialise le centre Auchan Cloche d’Or, a fait venir des enseignes qui n’étaient pas encore présentes dans le pays.

Ce qu’on voit clairement, par contre, c’est que le commerce est en pleine mutation au niveau mondial. Il doit se réinventer. Les géants du commerce en ligne sont désormais incontournables, mais ils déploient aussi de plus en plus de sites physiques. En Chine, Alibaba ouvre une nouvelle boutique chaque semaine. Des magasins sans caisses misant sur les nouvelles technologies.

Les grands centres commerciaux vont devoir intégrer cette tendance, ce qui impose de proposer des cellules plus petites parce que les produits sont de moins en moins exposés. Étant donné ce gain de place, on assiste alors à un développement des activités de loisirs au sein de ces centres pour proposer d’autres activités aux familles.

Quels sont les événements qui vont rythmer l’activité d’Inowai cette année?

«Depuis deux semaines, nous avons emménagé dans nos nouveaux bureaux de la route d’Esch (l’ancien bâtiment d’ING, ndlr). Nous disposons désormais de 1.000m2 sur trois étages. Nous sommes 57 actuellement et disposons de place pour 70 personnes. Nous pouvons donc encore grandir. C’était aussi l’occasion pour notre nouveau département Project Management de se faire les dents sur notre propre projet. Il devra confirmer ses premiers pas cette année.»