POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Selon RTL

Vers une alliance PID-Piratepartei



L’alliance, si elle est conclue, permettra-t-elle une entrée à la Chambre? (Photo: Maison moderne / archives)

L’alliance, si elle est conclue, permettra-t-elle une entrée à la Chambre? (Photo: Maison moderne / archives)

Les deux partis seraient en pourparlers pour se rapprocher en vue du scrutin d’octobre prochain.

Les membres doivent en être informés en coulisses, mais, selon les informations de RTL, les cadres du Piratepartei et du PID (parti pour une démocratie intégrale) se seraient mis d'accord pour faire cause commune lors des élections législatives du 14 octobre prochain.

Nos confrères indiquent que 10 à 20 membres du PID pourraient se retrouver sur des listes des Pirates, dont le fondateur et ancien député Jean Colombera.

Une réunion du Piratepartei prévue la semaine prochaine devra statuer sur ce projet dont les membres du PID ont été informés par courrier selon RTL, sans être consultés.

Programme rendu

Le PID a été fondé en juin 2013 par Jean Colombera, ex-député ADR qui avait quitté le parti conservateur en raison de dissidences internes. Le PID est probablement un des partis les plus avancés quant à son programme électoral 2018 qui est déjà disponible sur son site et tient volontairement en seulement cinq pages.

Gageons que la collaboration éventuelle avec le Piratepartei étoffera les idées. Lors du scrutin de 2013, le jeune PID avait récolté 1,5% des voix et 2,94% pour le Piratepartei.

Une alliance Piratepartei avec le PID serait la deuxième fusion annoncée avant les élections. Le 2 mars, l'ADR annonçait une alliance avec le mouvement «Wee2050/NEE2015» de Fred Keup et libérait huit places sur ses listes électorales pour ce dernier.