ENTREPRISES & STRATÉGIES
SERVICES & CONSEILS

Transport aérien

Une liaison Luxembourg-Tunis en discussion



tunisair_airbus_a319_ts-imj.jpg

Lux-Airport a confirmé que Tunisair avait demandé des informations sur l’aéroport, mais que les discussions n’étaient pas plus avancées pour le moment. (Photo: Licence C. C.)

Tunisair cherche à ouvrir une ligne aérienne directe entre les deux capitales, selon les déclarations prononcées vendredi matin lors d’un événement organisé par la Chambre de commerce. Des discussions sont en cours, notamment avec le Findel. Le mois de juillet est évoqué.

L’information a été partagée vendredi matin lors d’un forum économique organisé à la Chambre de commerce sur les relations entre le Luxembourg et la Tunisie. Un représentant de Tunisair en Belgique a confié à Paperjam que l’ouverture d’une liaison directe entre les capitales des deux pays était à l’étude.

Interrogé sur le délai de la mise en place de cette nouvelle ligne, Sami Tebourbi, directeur administratif et financier de Tunisair Benelux, a répondu que le mois de juillet est pris en compte, ajoutant qu’aucune décision ferme n’avait été prise.

Je vais pousser pour que ça se fasse.

Tahar Cherif, ambassadeur de Tunisie en Belgique

L’ambassadeur de Tunisie en Belgique, Tahar Cherif, n’avait pas utilisé le conditionnel plus tôt lors de la conférence, affirmant devant l’auditoire qu’une ligne «sera» ouverte durant l’été et opérée par la compagnie aérienne nationale tunisienne.

«J’ai appris la nouvelle hier, et même si la décision n’a pas encore été officiellement actée, je pousserai pour que ça se fasse», a-t-il indiqué plus tard à Paperjam.

De son côté, Lux-Airport a confirmé à Paperjam que la compagnie aérienne tunisienne avait demandé des informations sur l’aéroport, mais que les discussions n’avaient pas plus avancé pour le moment.

Multiplication des relations économiques

L’annonce probable de cette nouvelle ligne aérienne s’inscrit dans un contexte d’échange économique très actif entre les deux pays. Depuis la visite officielle de Xavier Bettel en Tunisie, en décembre 2016, les relations bilatérales se sont en effet renforcées, principalement au niveau économique.

Plusieurs actions ont ainsi été organisées ces derniers mois. La dernière en date était l’accueil au Luxembourg d’une délégation d’entreprises tunisiennes actives dans le numérique, au mois de novembre. L’ICT est un des secteurs auxquels les deux pays s’intéressent particulièrement et qui peut déboucher sur des collaborations.

La Tunisie a de vrais avantages compétitifs à faire connaître dans le domaine de l’ICT.

Michel Wurth, président de la Chambre de commerce

«La Tunisie a de vrais avantages compétitifs à faire connaître dans ce domaine», a affirmé Michel Wurth, le président de la Chambre de commerce, en introduction de la conférence. Le pays est en effet connu pour la qualité de ses ingénieurs informatiques et de son système de formation. Il ne compte pas moins de 200 filières universitaires qui relèvent des disciplines liées à l’ICT.

Un marché de 500 millions d’Africains

Mais la Tunisie est également une porte d’entrée sur l’Afrique pour les entreprises luxembourgeoises. Le secrétaire d’État au Commerce, Hichem Ben Ahmed, a d’ailleurs rappelé durant son discours qu’à partir de juin, son pays serait membre du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa).

Cette union économique correspond à une suppression des droits de douane pour les échanges entre les 19 pays qui la composent. «C’est donc un marché de 500 millions de personnes qui s’ouvre aux entreprises luxembourgeoises qui viennent s’installer en Tunisie», a conclu Hichem Ben Ahmed.