POLITIQUE & INSTITUTIONS

Chantier lié au tram

Un Pont Rouge en travaux jusqu’en juin 2017



pont3.jpg

La première phase des travaux débutera en octobre 2015, avec comme conséquence une voie de circulation en moins. (Photo: Fonds Kirchberg)

Afin de permettre la circulation du tram entre le Kirchberg et le centre-ville, des modifications doivent être mises en place sur l’ouvrage d’art. Un chantier qui sera également l’occasion d’une rénovation.

Alors que le chantier du rond-point Serra se terminera le mois prochain, un autre débutera à l'autre extrémité du Kirchberg. À savoir l'aménagement et la rénovation du Pont Rouge.

Mis en service dans les années 1960, le pont Grande-Duchesse Charlotte va faire l’objet d’une vaste rénovation. Pensée à ses origines pour faire la part belle aux automobilistes, la structure va connaître une transformation liée aux nouveaux besoins de mobilité. Tablier plus large, mise en place de voies dédiées au tram et développement de l’espace réservé à la mobilité douce sont ainsi au programme d’un chantier qui va s’étaler sur près de deux ans, comme vous l’indiquait Paperjam en juin dernier.

Les changements futurs du Pont Rouge

Concrètement, les travaux se dérouleront en quatre phases et auront des conséquences concrètes sur la circulation. «Il y a aura toujours deux voies ouvertes dans les deux sens», assure François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures. Autrement dit, les quelque 14.600 véhicules qui empruntent en moyenne chauque jour l'ouvrage d'art ne pourront circuler, lors des 21 prochains mois, que sur quatre voies au lieu de cinq actuellement. «Une alternance entre les différentes voies fermées sera mise en place en fonction des différentes phases du chantier», ajoute François Bausch qui précise que des communications seront diffusées régulièrement à l'attention des usagers.

Phase 1 des travaux, entre octobre 2015 et février 2016

Phase 1 des travaux, prévue entre octobre 2015 et février 2016 (Image: Fonds Kirchberg)

Phase 2 des travaux, entre février 2016 et août 2016

Phase 2 des travaux, entre février 2016 et août 2016 (Image: Fonds Kirchberg)

Phase 3 des travaux, entre août 2016 et décembre 2016

Phase 3 des travaux, entre août 2016 et décembre 2016 (Image: Fonds Kirchberg)

Phase 4 des travaux, entre décembre 2016 et juin 2017

Phase 4 des travaux, entre décembre 2016 et juin 2017 (Image: Fonds Kirchberg)

La première de ces phases débutera ainsi au mois d’octobre. Outre l’élargissement des trottoirs, le renforcement de la structure du pont pour pouvoir supporter les deux voies réservées au tram ou la rénovation de la piste de roulement, les travaux vont également aboutir à la mise en place de nouveaux garde-corps et de nouveaux éclairages. Destinée à «retrouver l’esprit du garde-corps original», la nouvelle structure sera composée de plats en acier inoxidable inclinés et effilés permettant de mettre en avant la vue sur la vallée, tout en étant assez hauts pour empêcher les suicides.

Le nouveau garde corps doit retrouver l'esprit de l'élément original des années 1960

Un nouvel éclairage sera également mis en place. Fini donc les hauts lampadaires placés au centre du tablier, place aux éclairages indirects «par nappes» installés dans l’élément central de séparation des voies de circulation. Prévu pour être terminé en juin 2017 pour les automobilistes – et fin 2018 pour les travaux de peinture –, le chantier doit coûter 40 millions d’euros.

La fin du chantier du Pont Rouge devrait correspondre avec la finalisation du chantier de l'arrêt Kirchberg-Pfaffenthal des CFL qui sera relié au pont via un ascenseur. Il est d'ores et déjà acquis que les congés collectifs seront annulés sur les chantiers pour permettre aux autorités de tenir leur agenda.

Le nouvel éclairage du Pont Rouge