POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Comité exécutif de la CGFP

Romain Wolff prend la succession d’Émile Haag



Le nouveau comité exécutif de la CGFP, désormais présidé par Romain Wolff (deuxième en partant de la gauche). (Photo: CGFP)

Le nouveau comité exécutif de la CGFP, désormais présidé par Romain Wolff (deuxième en partant de la gauche). (Photo: CGFP)

Une semaine jour pour jour après avoir signé un nouvel accord salarial avec le ministre de la Fonction publique, la CGFP s’est désigné lundi un nouveau comité exécutif lors de son comité fédéral. L’ancien n°2 du syndicat est devenu président.

Les résultats du comité fédéral de la CGFP, tenu lundi, n’ont guère créé de surprise. Romain Wolff a été élu président du comité exécutif en lieu et place de l’emblématique Émile Haag, à la tête de la CGFP depuis 30 ans.

Comme annoncé par Paperjam.lu début décembre, ce changement de présidence a amené un jeu de chaises musicales dans lequel Steve Heiliger – président de l’Association des employés de l’État - devient le nouveau secrétaire général, Gilbert Goergen devient vice-président et Patrick Remakel - président du Syndicat national des enseignants - trésorier. Tous deux succèdent à Camille Weydert et Michel Cloos, qui avaient fait part de leur souhait de ne plus poursuivre leur mission au cours du prochain mandat.

Claude Heiser – membre de la Feduse/Enseignement – reste lui 1er vice-président. Le nouveau comité exécutif de la CGFP a été élu pour une durée de quatre ans.