ENTREPRISES & STRATÉGIES

Aida Nazarikhorram (Cofondatrice et CMO, LuxAI)

«Luxembourg peut jouer un rôle central pour les start-up»



Pour accélérer le développement de la boîte, LuxAI envisage de lever des fonds prochainement. (Photo: Deloitte)

Pour accélérer le développement de la boîte, LuxAI envisage de lever des fonds prochainement. (Photo: Deloitte)

Coup de projecteur sur les finalistes de la deuxième édition du forum Mind & Market réservé aux start-up. Quels sont les prochains développements pour ces jeunes pousses? Premiers éléments de réponse avec Aida Nazarikhorram, co-founder & CMO de LuxAI.

Comment décririez-vous votre projet en quelques mots?

«Nous permettons aux thérapeutes et aux enseignants de personnaliser et d’utiliser des solutions avancées de robotique sociale dans le cadre de leur travail quotidien portant sur l’amélioration de la santé et de l’enseignement.

Quels ont été les critères qui vous ont désigné comme gagnant de Mind & Market in Luxembourg 2016? Quels ont été les aspects les plus positifs de ce forum pour vous-même et votre projet?

«Nous avons présenté une opportunité commerciale que nous estimons unique et qui exerce non seulement de grands impacts sociaux, mais qui dispose également d’un potentiel de forte croissance. Nous avons aussi proposé une démonstration de notre robot humanoïde, QT, qui fait actuellement l’objet d’essais dans le cadre de thérapies pour enfants autistes.

Dans les jours ou semaines qui ont suivi le forum, quel a été le feed-back des entreprises et du marché luxembourgeois?

«Pour accélérer notre développement, nous envisageons de lever des fonds dans un avenir proche. Nous avons déjà engagé des discussions avec certains investisseurs potentiels et nous les poursuivrons dans les semaines à venir. Le fait de gagner le grand prix de Mind & Market vient confirmer l’importance de notre opportunité commerciale unique et couronner nos résultats. Cela nous a permis d’accroître notre visibilité et de toucher les investisseurs et collaborateurs potentiels.

Comment envisagez-vous votre idée/projet/start-up dans cinq ans ainsi que l’avenir de l’innovation au Luxembourg dans la même période?

«LuxAI sera l’un des rares grands acteurs du domaine de la robotique sociale à des fins thérapeutiques, éducatives et de divertissement. En ce qui concerne l’innovation, le Luxembourg présente un potentiel de forte croissance. Parmi les événements consacrés aux start-up auxquels nous participons, nous observons de plus en plus de beaux projets que nous affectionnons personnellement. Grâce aux efforts d’organismes tels que le FNR et Luxinnovation, à des événements tels que Mind & Market et ICT-Spring et à des incubateurs tels que LuxFutureLab et Nyuko, qui visent à promouvoir et à soutenir l’innovation, le Luxembourg peut jouer un rôle central en Europe pour les start-up innovantes.»