POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Vitesse

Les recettes des radars sont stables



radars12_1024.jpg

Le pays compte aujourd’hui 24 radars fixes. (photo: Jessica Theis / archives)

En 2017, 12.525.080 euros ont été perçus suite à des excès de vitesse, pour 12.502.174 euros l’année précédente.

Les recettes des radars demeurent stables d’une année à l’autre, selon les chiffres communiqués récemment par la police luxembourgeoise. En 2017, les recettes ont été de 12.525.080 euros, pour 12.502.174 euros en 2016.

L’an passé, 233.565 constats ont été suivis d’une amende de 49 euros. 7.451 ont coûté 145 euros et deux points de moins sur leur permis à ceux qui avaient eu le pied lourd. 57,3% des infractions concernaient des véhicules immatriculés au Grand-Duché.

24 radars fixes

Ces constats ont été dressés grâce aux 24 radars fixes qui équipent désormais certaines routes du pays, ainsi que grâce aux équipes mobiles de la police. Le radar-remorque n’est, pour sa part, entré en action qu’en décembre 2017 et n’a donc que peu influé sur les chiffres.

À terme, des radars-tronçons pourraient aussi faire leur apparition. Ceux-ci mesurent la vitesse d’un véhicule entre un point A et un point B et évaluent si sa vitesse moyenne a été supérieure à celle autorisée. Ce système est déjà d’application en Belgique où il est appelé à se développer au cours des années à venir.