POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Accord stratégique

Les Chinois donnent des ailes à Luxaviation



luxaviation.jpg

Grâce à son partenariat, Luxaviation doit voir sa flotte doubler pour atteindre 200 appareils. (Photo: Jessica Theis/archives)

Le groupe luxembourgeois a signé lundi un accord stratégique avec China Minsheng Investment (CMI), le plus grand conglomérat privé chinois, pour l’acquisition d’une centaine de jets d’affaires. L’opérateur veut devenir le n°2 mondial du secteur.

Grâce à son partenariat stratégique signé lundi avec CMI (China Minsheng Investment), un consortium chinois composé de 59 investisseurs privés, Luxaviation va devenir un acteur mondial incontournable du secteur des jets d’affaires. Dans un communiqué publié lundi, cité par l'agence de presse Reuters, CMI indique que l’accord avec la société luxembourgeoise prévoit l’acquisition d’une centaine d’appareils, faisant passer la flotte opérationnelle de Luxaviation de 100 avions actuellement à 200.

Il ne s'agit pas d'une prise de participation, mais juste d'une collaboration strategique sur l'Asie et en matière de leasing d’avions pour le moment, fait-on savoir du côté de Luxaviation, en corrigeant une information de l'agence Reuter selon laquelle CMI detient une participation majoritaire dans Luxaviation. 

Seule certitude affichée, la volonté de faire de Luxaviation «le deuxième opérateur de jets au niveau mondial». Ce serait alors derrière NetJets Inc., société propriété du milliardaire américain Warren Buffet.

Le consortium chinois d’investissement est déjà actif dans le secteur aéronautique, au travers de la société Minsheng International Jet, opérant en Asie.

Luxaviation, de son côté, n’a cessé de grossir ces derniers mois, notamment via l’acquisition de Masterjet et d’Unijet.