ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Nouvelles perspectives

Leetchi et Mangopay au Crédit Mutuel Arkéa



Romain Mazeries dirige Leetchi Corp., la branche luxembourgeoise du groupe rayonnant à l'international par son produit Mangopay. (Photo: Olivier Minaire/ archives)

Romain Mazeries dirige Leetchi Corp., la branche luxembourgeoise du groupe rayonnant à l'international par son produit Mangopay. (Photo: Olivier Minaire/ archives)

Le groupe français Leetchi, à l’origine de la solution de paiement Mangopay basée au Luxembourg, vient d’être acheté par le Crédit Mutuel Arkéa. Une opération doublée d’un investissement de 10 millions d’euros.

Collaborer ou incorporer. L’une des deux options est régulièrement choisie par les banques traditionnelles pour composer avec l’émergence, depuis quelques années, de start-up actives dans les paiements électroniques et, plus largement, les fintech. 

Le Crédit Mutuel Arkéa a choisi la deuxième option puisqu’il a annoncé ce mardi avoir effectué l’acquisition de 86% du groupe Leetchi, les 14 autres pourcents restant dans les mains des actionnaires de la société.

Partenaire à part entière

Créé en 2009, Leetchi est spécialisé dans les solutions de paiement en ligne pour particuliers et entreprises, avec son enseigne phare leetchi.com comptabilisant 4 millions de clients, ce qui en fait le leader de la cagnotte en ligne en Europe.

Via Leetchi Corp., le groupe s'est posé au Luxembourg en décembre 2012 pour proposer une solution à destination des plateformes d’économie collaborative avec son produit Mangopay. Une formule qui semble avoir rencontré son marché à l’heure du crowdfunding puisqu’elle est utilisée par 700 plateformes dans 22 pays.

Pour 2014, Leetchi revendique une collecte de 100 millions d’euros l’an dernier et annonce doubler ce résultat cette année.

Des résultats qui ont visiblement convaincu le Crédit Mutuel Arkéa dont Leetchi était déjà un des partenaires. Fondée en 1884, l’institution regroupant différentes caisses de Crédit Mutuel est devenue un groupe important en France en explorant depuis quelques années l’univers du paiement électronique.

Avec Leetchi, le Crédit Mutuel poursuivra justement les synergies déjà engagées avec ses filiales, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels et Monext

Répéter un modèle 

Pour Mangopay et ses neuf personnes employées au Luxembourg, les perspectives sont aussi positives. Disposant d’une licence d’émetteur de monnaie électronique pour l’ensemble de la zone euro depuis le Luxembourg, Leetchi Corp., dirigé par Romain Mazeries, avait ouvert l’an dernier une représentation à Londres, au sein du plus grand hub fintech européen. L’idée est de répéter ce modèle. 

L'ambition du groupe Leetchi est de conquérir le monde. Nous voilà maintenant en bonne position pour y arriver.

Céline Lazorthes, fondatrice et PDG du groupe Leetchi

Conclu en l’espace de moins d’un an, l’accord entre la banque et le groupe français devrait permettre à ses instigateurs de continuer  d’écrire leur success-story. 

Le dialogue avec la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF) semble avoir joué favorablement dans la perception qu’a eue le Crédit Mutuel Arkéa du contexte luxembourgeois. Un exemple concret qui illustre l’importance pour le Grand-Duché de proposer une offre globale, des ressources humaines au régulateur, pour attirer des sociétés ou transformer des essais sur le long terme.

Dans le cas du Crédit Mutuel Arkéa, on se place sur une perspective durable puisque le rachat est assorti d’une enveloppe de 10 millions d’euros pour soutenir ses ambitions à l’international.